STEP EDF Revin

Le rôle de l’hydraulique dans la transition énergétique

Le développement massif des énergies renouvelables non pilotables (éolien et solaire) conduit à des besoins accrus de flexibilité et de stockage. L’enjeu pour EDF est de stocker l’énergie en période creuse pour la restituer plus tard en cas de demande élevée d’électricité. À ce titre, les STEP (station de transfert d’énergie par pompage) représentent aujourd’hui plus de 90 % des capacités mondiales de stockage de l’électricité. 

STEP EDF Montézic

La Programmation Pluriannuelle de l’Énergie prévoit en effet 1 GW supplémentaire d’ici 2028 et 1,5 GW de STEP à l’horizon 2030-2035. 
Par ailleurs, le rapport « futurs énergétiques » RTE d’octobre 2021 mentionne un besoin de STEP de 3 GW à l’horizon 2050.

Un potentiel de développement pour l’hydroélectricité en France

Avec 2 GW de projets d’ici 2035, dont 0,5 GW d’augmentations de puissance et 1,5 GW de STEP (Station de transfert d’énergie par pompage), EDF a engagé une dynamique de développement hydroélectrique s’inscrivant pleinement dans les objectifs fixés par la loi. 

STEP EDF Grand'Maison

L'actuel parc EDF de STEP

EDF exploite six Stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) en France, ce qui représente 5 GW de puissance de turbinage.
Flexibles et réactives, ces centrales participent à l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité, grâce à leur capacité de stockage : Grand’Maison (1800 MW), Montézic (910 MW), Super-Bissorte (730 MW), Revin (800 MW), Cheylas (460 MW) et La Coche (380 MW). La STEP de Grand'Maison en Isère dispose à elle seule d'une puissance équivalente à deux réacteurs nucléaires.

Les projets EDF de STEP

Vouglans Saut-Mortier

Un projet à Saut-Mortier, dans le Jura, connait des avancées significatives. Il permettrait d’optimiser le fonctionnement des équipements hydroélectriques déjà présents et d’améliorer la gestion de l’eau sur la vallée de l’Ain.

Lien vers le projet Vouglans Saut-Mortier

Montézic II

À Montézic, en Aveyron, le projet d’une nouvelle centrale de 466 MW, attenante à celle déjà existante, est prêt à démarrer. 

Autres leviers de développement de l'hydroélectricité

L’amélioration de la performance et l’augmentation de puissance des ouvrages existants par des modification sur les machines.