07 déc. 2020

La R&D d'EDF, partie prenante de l'Energy4Climate

Le centre interdisciplinaire Energy4Climate (E4C) a été créé, il y a un an, par l’Institut Polytechnique de Paris et l’École des Ponts ParisTech. Il a pour mission de mener des travaux de recherche interdisciplinaires sur l’énergie dans le but de lutter contre le déréglement climatique. EDF, producteur d’électricité bas carbone, à 90% sans émissions de CO2, est un partenaire stratégique du centre E4C.

 

L'E4C, un centre de recherche interdisciplinaire, récent

L’Institut Polytechnique de Paris (IPP), qui regroupe l’Ecole Polytechnique, l'ENSAE, l'ENSTA, Télécom ParisTech et Télécom SudParis, s’organise au travers de centres interdisciplinaires de recherche et d’enseignement. Le centre Energy4Climate est le premier à voir le jour. Il regroupe des laboratoires de recherche de deux entités industrielles (EDF et Total) et d'entités académiques (Institut Polytechnique de Paris, Ecole des Ponts ParisTech, CNRS et CEA) afin de fournir des solutions bas carbone rapidement déployables dans le secteur énergétique.
 

Le centre E4C a pour objectif de répondre au défi de la transition énergétique face au changement climatique que nous sommes en train vivre, grâce à la recherche, l’enseignement et l’innovation.

 

En écho à la raison d’être inscrite aux statuts de l’entreprise et faisant suite aux nombreux partenariats avec les établissements académiques concernés, EDF, via sa direction Recherche et Développement, a souhaité se positionner comme un partenaire stratégique de l’Institut E4C.

 

Construire un avenir énergétique neutre en CO2
conciliant préservation de la planète, bien-être et développement
grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants », raison d’être d’EDF

_________
​​​​​​​La raison d’être d’EDF

 

L'implication des laboratoires communs de la R&D d'EDF

​​​​​​​Pour répondre à ses ambitions d’excellence, le centre E4C mobilise de façon transverse de vastes champs disciplinaires allant des sciences sociales et économiques aux sciences des matériaux et de l'ingénierie, des mathématiques appliquées et de l'informatique à la géophysique.

EDF est l’une des principales tutelles industrielles de ce centre interdisciplinaire notamment au travers de cinq de ses laboratoires communs qui y contribuent :

  • le CEREA ​​​​​​​(Centre d'Enseignement et de Recherche en Environnement Atmosphérique) dans le domaine de la météorologie appliquée ;
  • l’IMSIA (Institut des sciences de la mécanique et des applications industrielles) dans le domaine de la mécanique ;
  • l’IPVF (Institut Photovoltaïque d’Ile de France), dans le domaine de la recherche sur le photovoltaïque ;
  • le LHSV (Laboratoire Hydraulique Saint Venant), dans le domaine de l’hydraulique ;
  • le SEIDO, dans le domaine de la cybersécurité et internet des objets.

 

 

Des réalisations concrètes, impliquant la R&D d'EDF, ont déjà commencé

 

Impact des toitures végétalisées ​​​​​sur le confort urbain ​​​​​en situation de canicule

_________​​​​​​​

La R&D d’EDF et le laboratoire commun CEREA (EDF et Ecole des Ponts ParisTech) participent activement à l'institut E4C. ​​​​​Le CEREA et le Laboratory of Hydrology Meteorology & Complexity (Ecole des Ponts ParisTech) ont soumis en novembre 2020 une proposition suite à l'appel à projet lancé par E4C autour de la mesure de l’impact des toitures végétalisées sur le confort urbain en situation de canicule. Le test et le déploiement de ces technologies sont pour EDF une étape clé dans l’ambition affichée de concilier préservation de la planète, bien-être et développement, tout en offrant aux villes et aux collectivités des services innovants.

 

Campagnes de mesures en situation de vent faible​​​​​​​

​​​​​​​_________​​​​​​​

La R&D d’EDF est également partenaire du SIRTA, site de mesure de l’Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) fortement impliqué dans le programme de l'E4C. La période de pandémie n’as pas empêché les chercheurs de la R&D de crée de la valeur pour le groupe EDF en organisant, dans le respect strict des consignes sanitaires et en collaboration avec l’IRSN et l’Ecole des Ponts ParisTech, deux campagnes spécifiques de mesures en situation de vent faible. Les situations de vent faible sont des situations pénalisantes pour ce qui concerne la dispersion des polluants en atmosphère. La base de données, ainsi collectées, servira de référence pour les études futures sur ce sujet.

 

Travaux de recherche sur l'éolien offshore

​​​​​​​_________​​​​​​​

Le LHSV (Laboratoire d’hydraulique Saint-Venant) participe à l'institut E4C dans le cadre de l’activité de recherche « Low carbon supply ». Deux actions sont menées sur l'éolien offshore :

  • un projet expérimental concernant la conception des plaques anti-pilonnement. Ce projet en collaboration avec l’ENSTA et le laboratoire Lad’Hyx de l’Institut Polytechnique de Paris a pour but de mieux caractériser la loi d’amortissement des flotteurs soumis à un champ de vagues. Des premiers essais ont débuté sur la plate-forme expérimentale d'EDF Lab Chatou ;
  • une thèse conjointe entre l’Institut Polytechnique de Paris et l’Ecole des Ponts ParisTech concernant l’amélioration de la modélisation 3D de vagues en milieu maritime et en interaction avec les structures. Cette thèse est dirigée par deux chercheurs, de l'Ecole des Ponts ParisTech et de l'ENSTA, dans le cadre des laboratoires LHSV d'une part et IMSIA d'autre part.