L'installation électrique à la loupe

Les électrons se déplacent dans un circuit fermé grâce à un matériau conducteur (souvent un fil de cuivre). Le circuit électrique de la maison est un circuit fermé : les électrons se déplacent dans des fils, depuis le disjoncteur jusque vers les lampes, les prises ou les appareils qui utilisent l'électricité.

Pour être efficace au niveau sécurité, une installation électrique doit comporter un certain nombre d'éléments, qui ont chacun un rôle déterminé :

  • le compteur : souvent placé à l'extérieur du logement, il sert à mesurer la consommation d'électricité
  • le disjoncteur général : appelé également disjoncteur différentiel, il est placé en aval du compteur, en général à l'intérieur du logement. Ce dispositif de commande permet d'ouvrir le circuit et donc d'interrompre la circulation du courant. Il permet ainsi de protéger l'installation et les personnes en cas de court-circuit et de pouvoir couper manuellement le courant en cas d'intervention sur l'installation électrique
  • le tableau de distribution électrique, appelé aussi "tableau de répartition" : il répartit l'alimentation électrique dans chacun des circuits électriques d'un logement qui doivent être indépendants. Chaque circuit doit être protégé par son propre dispositif de protection et de sécurité appelé "fusible"
  • les fils électriques : composés d'un fil "aller" et d'un fil "retour" dans lesquels circule le courant, ils doivent être entourés d'une gaine constituée d'un matériau isolant
  • les prises électriques : en plus des fils aller et retour, elles doivent comporter un 3e fil (jaune et vert, par convention), appelé fil de terre. Il permet d'évacuer le courant vers la terre en cas de fuite de courant

L'électricité dans le secteur résidentiel

En savoir +

Utiliser l'électricité en toute sécurité

En savoir +