Promouvoir notre modèle bas carbone dans le monde

2019 a été marquée par le développement et l’aboutissement de grands projets hydrauliques à l’international.
Scroller pour découvrir

Convaincu que l’électricité est indispensable au développement économique durable et au progrès, le groupe EDF développe, partout dans le monde, des solutions innovantes qui permettent de produire une énergie propre et de garantir l’accès à l'électricité à tous.

Face aux enjeux démographiques d'urbanisation et de réchauffement climatique, EDF se positionne en tant que leader de la transition énergétique en exportant son savoir-faire dans le nucléaire, les énergies renouvelables et les services énergétiques. D'ici à 2030, le Groupe aspire à tripler son activité à l'international. Tour d'horizon des projets emblématiques.

En Afrique, une production d’électricité décentralisée

Aujourd’hui, 75 % de la population du continent africain n’a toujours pas accès à l’énergie. En Afrique, le groupe EDF commercialise des solutions innovantes de production d’électricité décentralisée (dites off-grid) permettant aux populations des zones rurales isolées d’accéder au réseau électrique. Grâce à ces solutions, plusieurs milliers de personnes en Afrique du Sud, Côte d’Ivoire, Ghana, Sénégal et Togo peuvent aujourd’hui s’éclairer et alimenter un ensemble d’appareils domestiques basse consommation, tels qu’une télévision ou une radio proposées dans l’offre, ou recharger leur téléphone portable. Au Kenya, nos clients ont la possibilité d’acheter des pompes solaires agricoles pour améliorer significativement le rendement des cultures.

Au Cameroun, un barrage XXL

D’une puissance de 420 MW, Nachtigal sera le plus important barrage hydroélectrique du Cameroun. Les travaux débutés en février 2019 progressent. A sa mise en service en 2023, il fournira 30 % des besoins énergétiques du pays. Pierre angulaire de la transition énergétique du Cameroun, Nachtigal générera également d’importantes retombées économiques locales tout en respectant les meilleurs standards en matière de responsabilité sociétale et environnementale. En signant, en novembre 2019, un accord d’exclusivité pour le développement d’un nouveau barrage hydroélectrique situé sur le site de Kikot, EDF s’inscrit dans un dans un partenariat de long terme avec le Cameroun.

Focus sur le barrage de Nachtigal

En Chine, le 1er EPR au monde

En 2018, c’est à Taishan que le premier réacteur EPR au monde a été mis en service, rejoint à peine 9 mois plus tard par le réacteur numéro 2. La centrale nucléaire de Taishan, composée de deux réacteurs EPR de 1 750 MW chacun, est le plus important projet de coopération sino-française dans le secteur énergétique. Elle est capable de fournir au réseau électrique chinois jusqu’à 24 TWh d’électricité décarbonée, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 5 millions de Chinois, tout en évitant l’émission d’environ 21 millions de tonnes de CO2 par an.

Éolien et solaire, des mises en service massives

En septembre 2019, la Société d'Énergie du Futur d'Abou Dhabi (Masdar) et EDF ont signé un accord en vue de la création d'une co-entreprise dédiée aux services énergétiques. Objectif : explorer les opportunités de développement dans des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique de taille moyenne. Cet accord renforce les liens de coopération entre Masdar et EDF, déjà partenaires dans la phase 3 du parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum Solar Park à Dubaï, dans le projet éolien de Dumat Al Jandal en Arabie Saoudite et dans le parc solaire marocain Noor Midelt 1.

Présence du groupe EDF à l'international