Lourdes, chères, dotées d’une autonomie réduite, sujettes aux incendies… Les batteries lithium-ion actuelles présentes dans les voitures électriques ont leurs limites. Avec son projet Siel, pour Single-Ion Electrolyte, le professeur Renaud Bouchet du laboratoire LEPMI (université de Grenoble) redistribue les cartes. Il imagine la batterie du futur : une batterie lithium métal polymère qui remplace l’électrolyte liquide des batteries lithium-ion (la substance qui sépare les 2 électrodes d’une batterie et qui permet au courant électrique de passer) en électrolyte solide. Autrement dit, une batterie qui réduit les risques d’incendie, qui stocke plus d’énergie, qui est plus économique et plus sûre.

Avec cette innovation pleine de promesse pour l’avenir du véhicule électrique, Renaud Bouchet a été proclamé lauréat des Prix EDF Pulse 2014, dans la catégorie « Science et électricité », par un jury international. Un beau pas en avant pour la recherche de la batterie idéale !

  • 10x

    plus d’énergie produite avec le lithium métallique

  • 1 PhD

    en électrochimie

L'équipe

Renaud Bouchet, professeur à Grenoble INP-Phelma, chercheur au laboratoire LEPMI et porteur du projet.

Découvrir d'autres lauréats

Retour à la liste