2 décembre 2021 : à l’occasion du World Nuclear Exhibition (WNE) de Paris, EDF a annoncé la création de son comité consultatif international NUWARD™ (INAB).

NUWARD™ est un petit réacteur modulaire européen à eau pressurisée de 340 MWe, composé de 2 réacteurs de 170 MWe chacun, qui est conçu pour répondre au défi de la décarbonation du mix énergétique mondial en complément des réacteurs de grande taille et des énergies renouvelables. Cette technologie est destinée à remplacer de vieilles centrales à charbon, à fioul, à pétrole et à gaz fortement émettrices partout dans le monde. Dirigé par EDF, le comité s’appuie sur les contributions essentielles du CEA, de Naval Group, de TechnicAtome et de Framatome.

La création de l’INAB marque une étape majeure dans le développement de NUWARD™. Le comité rassemblera des représentants de haut niveau issus d’éminentes organisations internationales de l’industrie, du monde universitaire et de la recherche qui seront chargés de fournir des contributions à forte valeur ajoutée, des analyses critiques et des conseils en lien avec les caractéristiques techniques, l’approche industrielle et la gestion économique de NUWARD™. Les membres de l’INAB feront notamment des recommandations sur des thèmes tels que les attentes du marché, les applications potentielles, les business models associés, la gestion économique des centrales, la stratégie industrielle, les fonctions techniques, l’attribution de licences, les approches réglementaires et l’acceptation du public. Les conseils de l’INAB permettront de s’assurer que le développement et le déploiement commercial de NUWARD™ répondent bien aux attentes du marché mondial pour une charge nucléaire de base de 300 à 400 MWe sûre, fiable, acheminable, compétitive et exempte de CO2.

L’INAB rassemble des experts techniques, industriels et universitaires de renom issus :

  • de l’industrie européenne et mondiale : EDF UK (Royaume-Uni) ; Fortum (Finlande) ; OPG (Canada) ; TVO (Finlande) ; ÚJV Řež, a. s., une entreprise du groupe CEZ (République tchèque) ;
  • d’organismes universitaires et de recherche et développement : Bhabha Atomic Research Center – BARC (Inde) ; Massachusetts Institute of Technology – MIT (États-Unis) ; Politecnico di Milano (Italie).

La participation à l’INAB n’entraîne aucune forme d’exclusivité ou d’obligation et que les membres ne s’engagent aucunement à éventuellement choisir la technologie SMR pour leurs besoins futurs.
L’INAB se réunira régulièrement pendant les différentes phases de développement de NUWARD™ et jouera un rôle clé dans le déploiement de la technologie en Europe et dans le monde.

Jean-Bernard Lévy, PDG d’EDF : « Avec NUWARD™, EDF confirme sa volonté de mettre sur le marché une technologie fiable, en complément des solutions que contient actuellement le portefeuille de réacteurs nucléaires du Groupe, pour répondre au défi mondial de la transition énergétique sur la décennie à venir. La création du comité consultatif international NUWARD™ est une innovation qui permettra à EDF de favoriser le développement de sa technologie SMR, en tenant compte des attentes du marché et des exigences des clients potentiels et en s’appuyant sur les recommandations précieuses des meilleurs experts en la matière. » 

Ce communiqué de presse est certifié. Son authenticité peut être vérifiée sur medias.edf.com.

                                         
À propos d’EDF
Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : production, transport, distribution, négoce, vente d’énergies et services énergétiques. Leader mondial des énergies bas carbone, le Groupe a développé un mix de production diversifié essentiellement basé sur le nucléaire et les énergies renouvelables (dont l’hydroélectricité). Il investit également dans les nouvelles technologies pour soutenir la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement grâce à l'électricité et à des solutions et services innovants. Le Groupe participe à la fourniture d’énergie et de services à environ 37,9 millions de clients(1), dont 28,7 millions en France(2). Il a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires consolidé de 69,0 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.
(1) Les clients sont décomptés depuis 2018 par site de livraison. Un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.
(2) Y compris ÉS (Électricité de Strasbourg).