17 nov. 2020

EIFER mobilisé avec Hynamics dans le projet Westküste 100 en Allemagne

Hynamics a remporté en août son premier contrat en Allemagne, pour produire du carburant vert à partir d'hydrogène renouvelable dans la cimenterie de Lägerdorf au Nord du pays. Renato Luise, expert en marché de l’hydrogène à EIFER, nous explique comment le centre de recherche commun de la R&D d’EDF et du Karlsruher Institut für Technologie (KIT) en Allemagne contribuera au projet.
©Westküste 100 projet

 

 

Hynamics, la filière d’EDF dans l’hydrogène, a remporté en août un projet en Allemagne dans le cadre du programme Westküste 100, où il devra assurer l’installation et l’exploitation d’un réseau d’électrolyseurs pour une production d’hydrogène décarbonée de fortes capacités.

«  Avec ses partenaires Ørsted et la Raffinerie Heide GmbH, Hynamics installera et opèrera un ensemble d’électrolyseurs d’une capacité totale de 30 MW - l’un des plus puissants à ce jour en Europe - pour décarboner la production de carburants issus de la raffinerie en utilisant un hydrogène 100% renouvelables produit grâce à l’électricité d’éoliennes en mer » a annoncé Alexandre Perra, Directeur Innovation du groupe EDF.

Au-delà du volet production, le transport d’hydrogène via des pipelines et les réseaux existants sera aussi expérimenté.
 

Installé dans le Land du Schleswig Holstein, au nord du pays, le projet Westküste 100 représente un investissement de l’ordre de 89 millions d’euros, dont 30 millions sont financés par le gouvernement fédéral. Sa mise en œuvre pratique passera par la création d’une co-entreprise. Baptisée « H2 Westküste GmbH », celle-ci réunira Hynamics, Ørsted et Heide GmbH.
Visant des applications à grande échelle et fort d’un retour terrain, le consortium lancera également une réflexion sur la création d’un réseau d’électrolyseurs plus conséquent totalisant 700 MW.
 
 
 

Renato, quelle sera la participation d’EIFER au projet ?

EIFER sera l'un des sous-traitants de Hynamics GmbH. Nos équipes de chercheurs soutiendront la nouvelle société allemande tout au long du projet. EIFER apportera principalement un soutien technique et développera un outil qui simulera l'ensemble des étapes et activités impliquées dans le projet pour la réalisation de l’infrastructure hydrogène.
Le rôle d'EIFER sera notamment d'apporter son soutien au développement et à l'évaluation de tous les scénarios possibles, suite à l'extension du système d'un électrolyseur de 30 MW à 700 MW. Une étude et une évaluation technologique seront effectuées pour définir, avec les autres groupes de travail, les meilleures solutions pour atteindre les objectifs requis. L'étude portera non seulement sur les processus en amont de l'électrolyseur (c'est-à-dire la connexion au réseau, le parc éolien offshore, etc.) et sur le fonctionnement de l'électrolyseur lui-même, mais aussi sur les produits coproduits pendant l'électrolyse de l'eau, c'est-à-dire la récupération et la valorisation du dioxygène (O2) et de la chaleur résiduelle.
Pour la modélisation et la simulation du système, EIFER utilisera son expérience avec l'outil AnyLogic avec lequel il sera possible d'étudier la faisabilité des scénarios potentiels qui auront été retenus lors de l'analyse technique.
L’ensemble de la chaîne de valeur dans le cadre du projet Westküste 100

L’ensemble de la chaîne de valeur dans le cadre du projet Westküste 100

Quels seront vos partenaires ?

Le projet Westküste 100 regroupe 11 partenaires. Après la création de Hynamics GmbH qui aura pour rôle de structurer le marché allemand au sein de la filiale EDF, EDF Deutschland lui a cédé sa place au sein du consortium. EIFER a ainsi été choisi comme sous-traitant de la filiale Hynamics GmbH, ainsi que Covalion, filiale de Framatome en Allemagne. Jusqu'à présent, toutes les réunions entre EIFER et les autres partenaires ont été organisées par visio en raison du contexte sanitaire.    
 
 

Y a-t-il d'autres projets sur lesquels vous travaillez avec Hynamics ?

Jusqu'à présent, les activités menées en coopération avec Hynamics et EIFER sont plutôt axées sur le développement d'outils permettant de donner à la société une meilleure connaissance de la conception des stations de ravitaillement en hydrogène et d'évaluer les coûts au sein du marché de la mobilité et de l’industrie. EIFER soutient par exemple Hynamics dans le développement de projets d’infrastructure hydrogène pilotes, tels que celui engagé à Sarreguemines. Celui-ci avait pour but d’installer et exploiter une première station pilote à hydrogène produit par électrolyse en France (projet européen H2ME et projet local FaHyence 1). Une réflexion sur la suite à donner sur un plan plus commercial est en cours. On pourra également citer d’autres chantiers de projets en cours tels que le soutien au montage d’un projet de station de ravitaillement en hydrogène électrolytique dédié à une flotte de bus à Belfort Monbéliard (projet TITI) ou pour la réalisation d'études de pré-faisabilité pour certains clients industriels tels que PSA sur le déploiement de chariots élévateurs à hydrogène.
Contact : Renato Luise

 

Pour en savoir plus

EIFER est un institut de recherche allemand fondé et gouverné par EDF et le KIT. Il  est la référence pour le Groupe EDF sur la recherche et l'innovation dans le domaine de l'hydrogène. Les recherches menées couvrent l'ensemble de la chaîne de valeur de l'hydrogène : le développement et l'intégration de technologies innovantes de l'hydrogène à faible teneur en carbone, l'évaluation comparative des systèmes et des qualifications, du laboratoire à l'exploitation sur le terrain, et les évaluations technico-économiques et environnementales d'études de cas. Après 15 ans de recherche en entreprise, EIFER apporte aujourd'hui son expertise pour des unités commerciales d'EDF.

Pour lire le communiqué de presse sur le 1er contrat de Hynamics en Allemagne, cliquez ICI !
Pour lire le post LinkedIn d’Alexandre Perra : cliquez ICI !​​​​​​​