Accueil Magazine

Découvrir, comprendre, explorer
Préservation de l'environnement, plaisir de conduire, qualité de vie, santé publique : les atouts de la mobilité électrique sont incontestables. Mais l’autonomie limitée des véhicules tout électriques reste un inconvénient et freine le développement de la filière. Constructeurs automobiles et fournisseurs d'électricité redoublent d'innovations pour ouvrir l’accès aux longues distances.
Paris accueille sa 1ère course automobile électrique samedi 23 avril. Zoom sur la sécurité électrique des courses avec Elie Durcik, ingénieur d’EDF en charge d’accompagner la Fédération Internationale Automobile (FIA).
22 % des conducteurs français, allemands et britanniques se déclarent intéressés par l’achat d’un véhicule hybride ou électrique, selon une étude du cabinet PwC*. Et pourtant, les véhicules électriques représentent moins de 0,5 % du marché du neuf en France depuis le début de l’année 2014. Alors, où en est la voiture électrique ? Le point sur la question en chiffres.
Avec près de 1700 titres de propriété intellectuelle et 519 innovations protégées par des brevets fin 2014, EDF est l'une des têtes pensantes de l'énergie de demain. Une R&D active qui entend bien nous faciliter la vie. La preuve en trois inventions.
Du 16 au 22 septembre, c’est la semaine européenne de la mobilité électrique. L’occasion de revenir sur quelques modes de déplacements peu communs, plus confortables et écologiques. En route !
Connaissez-vous la Formule E ? E comme écologique, efficace, enthousiasmante et électrique ! Avec ses 270 chevaux sous le capot et 230 km/h en vitesse de pointe, la Formule E est la petite sœur de la Formule 1 version électrique.