Avec le soutien du Fonds d’Innovation européen qui vise à promouvoir les technologies innovantes de décarbonation, le groupe EDF va déployer 800 bornes de recharge vehicle-to-grid (V2G) à l’échelle européenne, notamment en France.
Baptisé EVVE (Environmental Valorization of Virtual Electricity storage), ce projet permettra de mettre en avant la contribution du V2G à la décarbonation du transport et à la valorisation de l’énergie bas carbone.

Le projet EVVE : créer une gigantesque batterie virtuelle de plus de 8 MW

Ce projet à l’échelle européenne, porté par le groupe EDF et sa filiale Dreev, s’appuie sur la technologie vehicle-to-grid qui permet d’utiliser les véhicules électriques comme moyen de stockage d’énergie et de réinjecter de l’électricité sur le réseau électrique du client (site, bâtiment, etc.) quand les véhicules ne sont pas utilisés. Il ambitionne de déployer et d’agréger environ 800 bornes de recharge bidirectionnelle sur le territoire européen pour constituer une batterie virtuelle d’une puissance de 8,36 MW, qui puisera son énergie des centaines de véhicules électriques compatibles.

Subventionné par le Fond d’Innovation européen, ce projet bénéficiera aux entreprises et collectivités souhaitant électrifier leur flotte de véhicules. Ces bornes seront également déployées dans le cadre de l’initiative EV100 déclinée au sein du groupe EDF qui vise à convertir 100 % de sa flotte de véhicules légers à l’électrique d’ici 2030.

Le projet EVVE en chiffres

  • 800

    points de charge bidirectionnelle

  • sans co2

    25 000

    tonnes de CO2 évitées

  • 8,36 MW

    puissance de la batterie virtuelle créée

Concrètement, comment va fonctionner cette batterie virtuelle ?

Dreev, co-entreprise créée entre EDF et Nuvve, pilotera la charge et la décharge des centaines de véhicules électriques via sa plateforme lui permettant d’optimiser en temps réel les flux à partir de l’état de charge des véhicules, des besoins des utilisateurs, des tarifs d’électricité mais aussi des contraintes et besoins du réseau électrique.

Au-delà du déploiement des 800 bornes bidirectionnelles d’ici fin 2024, le démonstrateur EVVE ambitionne d’étendre les fonctionnalités du V2G pour préparer son développement à une plus grande échelle, d’optimiser sa performance économique et d’augmenter le volume de C0₂ évités. Le retour d’expérience sur les avancées du projet sera partagé régulièrement afin d’accroître la notoriété de la technologie, contribuant ainsi à son amélioration continue.

Carte des déploiements en France au 31/03/2022

Carte des déploiements EVVE