Les parties communes vieillissent et pâtissent d’une mauvaise efficacité énergétique ? Des aides existent pour financer des travaux de rénovation énergétique dans votre copropriété. Quelles sont-elles et quels sont les travaux concernés ? Le point sur la question.

Transition énergétique : les travaux de copropriété éligibles à une aide financière

Afin d’aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et à baisser leur consommation d’énergie, l’État et les collectivités locales ont mis en place des aides au financement des travaux dits de rénovation énergétique, notamment dans les copropriétés.  
 

Les professionnels labellisés RGE  
Attention ! Pour bénéficier de ces aides, vous devez en règle générale faire appel à des professionnels labellisés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), au savoir-faire énergétique validé.   
Plus globalement, chacune des aides ci-dessous est conditionnée au respect de conditions particulières. Pensez à bien les identifier en amont !

   
Les travaux que vous souhaitez lancer dans votre copropriété doivent donc concrètement produire des économies d’énergie :

Obligation d’isolation des copropriétés : de quoi s’agit-il ?   
La loi de transition énergétique impose désormais une obligation de réaliser des travaux d’isolation thermique dans le cadre d’une rénovation des bâtiments de la copropriété. C’est par exemple le cas si votre copropriété décide de ravaler la façade ou de consolider la toiture.  
Cette réglementation /node/321785peut exceptionnellement ne pas s’appliquer dans le cas de bâtiments ou de secteurs classés, ou si les travaux d’isolation génèrent des coûts disproportionnés.


6 aides pour financer la rénovation énergétique de votre copropriété

L’éco-prêt à taux zéro

Le fameux éco-prêt à taux zéro, ou éco PTZ, existe en version copropriété(1). Vous pouvez donc souscrire un prêt à taux zéro à titre collectif pour financer vos travaux de rénovation énergétique, dans la limite de 30 000 €.  
   
Bon à savoir : pour en bénéficier, 75 % des logements de la copropriété doivent être des résidences principales et les bâtiments concernés dater d’avant 1990.  
 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE, est une aide cumulable avec le PTZ ci-dessus. Dans le cas d’une copropriété, il concerne les travaux collectifs d’efficacité énergétique et s’élève à 30 % du coût des travaux, hors main d’œuvre(2).  
   
Bon à savoir : le CITE s’applique au financement du DPE (Diagnostic de Performance Energétique). Renseignez-vous aussi sur l’audit énergétique en copropriété.  
 

Les aides de l’Anah

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) octroie des aides aux copropriétés(3) dans le cadre de la rénovation énergétique des parties communes. Parmi celles-ci : une aide dédiée aux copropriétés en difficulté, ou encore l’aide Habiter Mieux, attribuée au syndic de copropriétés lorsque les travaux planifiés génèrent au moins 35 % d’économies d’énergie.  
 

Les Certificats d’économies d’énergie

Dans le cadre du dispositif national des Certificats d’économies d’énergie (CEE), EDF Entreprises vous propose une aide au financement de vos travaux d'efficacité énergétique en vous accompagnant dans la construction du dossier CEE. C’est ce que l’on appelle la prime CEE.  
   
>> Tout savoir sur le dispositif CEE  
 

Les prêts déposés au nom de la copropriété

Il existe également des formules de prêts spécifiques pour soutenir vos travaux de rénovation énergétique en copropriété. L’emprunt collectif de copropriété est précisément encadré depuis 2012 (loi Warsmann).  
 

Connaissez-vous le Prêt Travaux Copropriété ?   
Le Prêt Travaux Copropriété Domofinance(4) offre la possibilité aux copropriétés de financer leurs travaux de rénovation énergétique à des conditions avantageuses, notamment via un emprunt à taux fixe.  
Isolation, remplacement de chaudière ou de plancher… Une solution simple et fiable pour concrétiser votre programme de rénovation de bâtiments !

 

Les aides locales 

Certaines collectivités locales dispensent des aides spécifiques pour financer les travaux de rénovation énergétique. N’oubliez pas de vous renseigner en mairie, auprès de votre département ou de votre région.  
   
   
Pour aller plus loin :

   
(1) Source : cohesion-territoires.gouv.fr  
(2) Source : anil.org  
(3) Source : Anah.fr  
(4) Offre de prêt bonifiée par EDF, accordée par Domofinance sous réserve du respect de certaines conditions d’éligibilité, et destinée au financement de travaux de rénovation énergétique effectués par les syndicats de copropriétaires et ouvrant droit à l’attribution de Certificats d’Economies d’Energie à EDF