A la Une Publié le 16/06/2020

Solidarité : EDF offre plus de 1000 ordinateurs à des élèves défavorisés

Karl, Pilote fin de cycle de matériel informatique à la Direction des Services IT revient pour nous sur l’opération nationale qu’il coordonne pour venir en aide aux élèves défavorisés.

Karl, pouvez-vous nous expliquer l’origine de cette initiative ?
Comme d’autres grandes entreprises françaises, la présidence d’EDF a été sollicitée par les pouvoirs publics afin de contribuer à cette crise sanitaire, notamment en aidant les habitants des quartiers prioritaires en matière d’éducation sur tout le territoire. Les rectorats ont adressé un courrier à l’ensemble des grandes entreprises de leurs territoires ce qui explique que nous ayons été sollicité par les délégués régionaux ou par les associations qui travaillent avec eux.

Il est important de souligner que les délégués régionaux font un travail remarquable de lien avec les territoires dans le cadre d’actions solidaires.

La filière SI s’est alors mobilisée, et nous avons pu identifier les ordinateurs en fin de cycle initialement destinés à la revente. En partenariat avec la Fondation EDF et les Délégations Régionales, l’entreprise a finalement décidé d’en faire don.
Avec le soutien des rectorats et de nombreuses associations solidaires dont EDF est partenaire, nous avons distribué plus de 600 postes parmi les 1000 que nous avons choisi d'offrir aux collégiens et lycéens défavorisés partout en France. Pour ce faire, nous nous sommes appuyés sur des associations telles que Énergie Jeunes en Île-de-France, pour la distribution de 351 portables. À Dunkerque, avec l’association AFEV, nous en distribuons 50. Plus de 60 irons à Nantes pour l’association ALIS 44. À Lyon, ma collègue, a pu distribuer 84 portables au rectorat en 3 semaines. Un délai très court compte tenu des mesures de confinement. Bref, un vrai travail solidaire mené en équipe.

Nous avons enfin essayé d’être vertueux en sollicitant des entreprises du secteur adapté pour reconfigurer les postes telles que les structures qui emploient du personnel handicapé. Le représentant territorial de la Délégation Régionale Nouvelle-Aquitaine, attentif à l’emprunte carbone, est même venu chercher lui-même les 60 premiers ordinateurs à Limoges en véhicule électrique !
 

Quel bilan pouvez-vous en tirer ?
Cela fait 5 ans qu'au sein de mon métier, je suis tourné vers la solidarité, nous faisons des dons régulièrement, mais c’est la première fois que nous répondons à une demande d’une telle ampleur.

Je trouve très gratifiant de pouvoir contribuer à cette opération d’envergure nationale.
Par ailleurs, durant mes trois semaines de congés en avril je n’ai pas hésité à faire le choix de consacrer tout mon temps libre à cette opération : c’est cela mon pacte humain.

Je suis fier que grâce à EDF des jeunes puissent continuer à étudier. À notre humble niveau nous participons à réduire les inégalités scolaires. Je partage les valeurs de l’entreprise et de ses managers qui sont profondément attachés aux valeurs du service public.