Interview Publié le 08/10/2020

Nos ambassadeurs Graduates ont la parole : rencontre avec Sylvie Responsable du Contrôle de Projet sur Hinkley Point C au Royaume Uni




Parce qu’il n'est pas toujours facile de faire un choix d’entreprise à la sortie d’une école, nos ambassadeurs graduates sont là pour vous accompagner tout au long de votre cursus.
Rencontre avec Sylvie TAILLIEZ , Responsable du Contrôle de Projet sur Hinkley Point C au Royaume Uni





Présentez-vous, qui êtes-vous, votre métier, vos missions etc …

Ingénieur de formation, j’ai passé une première partie de carrière en dehors du groupe dans une célèbre entreprise de construction puis dans un des principaux bureau de maîtrise d’œuvre en France, avant de mettre à profit cette expertise pour EDF dans l’analyse et la conduite de ses grands projets d’aménagements (sur Flamanville 3 puis le Grand Carénage et la Direction de l’Audit). En 2019 j’ai rejoint l’état-major du projet HPC au sein de la filiale Edvance, qui porte l’ingénierie des projets neufs en matière nucléaire en France et dans le monde, HPC étant le projet en cours de construction en Angleterre. Mon service, le Contrôle de Projet, est constitué d’environ 80 personnes réparties en 5 pôles d’appui à la maîtrise du pilotage qui vont de la comitologie-PMO classique, à la gestion des plannings, des coûts et des risques de l’ingénierie, en passant par la maîtrise des contrats d’ingénierie dont celui d’Edvance avec le Client anglais. 
 

Pourquoi avez-vous choisi d’être ambassadeur ?

Malgré une marque employeur forte, j’ai été frappée à mon arrivée dans le Groupe du décalage entre les besoins réels en matière de recrutement/de métiers et la vision souvent très partielle que pouvaient en avoir les étudiants. Par ailleurs, depuis mon début d’activité je n’ai jamais cessé d’entretenir un lien étroit avec le milieu de l’enseignement supérieur : je suis devenue Docteur Ingénieur en parallèle à ma première expérience professionnelle puis j’ai continué à faire des interventions sur des enseignements en lien avec mon métier. De fait assez naturellement, j’ai décidé d’agir encore plus concrètement pour assurer une présence active et diversifiée auprès des étudiants lors des moments clés de leur formation ; c’était la vocation même du premier réseau pilote des Ambassadeurs Graduates qui venait d’être mis en place pour CentraleSupelec. A plus long terme, au-delà de la simple image de nos métiers, il me semblait essentiel d’être encore plus présent pour anticiper et accompagner les évolutions des enseignements de l’école en maintenant un lien étroit avec nos besoins techniques et industriels, au vu de l’accélération des changements dans tous les domaines.
 

Quelle est votre implication dans ce rôle d’ambassadeur ?

A mon arrivée dans le réseau des Ambassadeurs EDF à Centrale Paris, premier en son genre avec celui de Supélec, j’ai d’abord endossé en 2010 le rôle de marraine sur l’option Aménagement et Construction Durable, puis repris le pilotage opérationnel de l’ensemble du réseau après le passage de relai de son fondateur en 2012. Nous avons ensuite fusionné les réseaux d’Ambassadeurs de Centrale et de Supélec, en préfiguration de la naissance du nouvel établissement en 2015. Dans ce contexte, outre la coordination de notre représentation Groupe sur les évènements de proximité classiques (tables rondes, parrainage d’options, forums, ... ) j’ai coordonné la représentation Groupe dans le cadre de la refonte progressives des différents enseignements.
 

Quel est votre lien avec l’école ? Et les étudiants ?

Malgré les années, avec un planning de plus en plus contraint, je m’attache à toujours maintenir un minimum de lien direct avec l’école et les étudiants, en préservant quelques heures d’enseignement direct ou la participation à un évènement de terrain. C’est finalement autant l’occasion de s’aérer que de capter des signaux faibles.
 

Quel est votre rôle lors des forums ?

Coordonner la présence d’un panel de représentants EDF harmonisé, organiser la proposition de sujets de stages et la récolte/transmission des CVs au réseau.
 

Comment contribuez-vous à l’image d’EDF auprès des étudiants et peut être de nos futurs collaborateurs ?

En incarnant une femme épanouie dans tous les domaines et fière de travailler sur des projets nucléaires, gages d’un mix énergétique efficace et pertinent pour lutter contre le réchauffement climatique mondial.
 

Comment présentez-vous votre direction auprès des étudiants ?

Ma Direction la DIPNN, et plus généralement notre Groupe, rassemblent des entités et des métiers si différents, où toutes les techniques et tous les métiers de projet sont représentés, permettant de se construire un parcours professionnel à la carte et cohérent dans la durée.  En résumé on ne s’ennuie jamais, et on peut changer de vie et d’univers régulièrement sans changer d’entreprise et en progressant sans cesse… le tout en conservant une vie équilibrée… what else ?
 

Quel conseil donnez-vous aux étudiants qui souhaitent rejoindre EDF ?

Osez, foncez, venez, l’énergie c’est la vie et la raison d’être d’EDF : construisons ensemble le monde qu’on veut demain !