30 Juin 2011

Accueil Recherche et Développement FR [Push bloc édito Focus sur la stratégie]

En pleine mutation, l’univers de l’éclairage boosté par l’arrivée des nouvelles technologies s’inscrit au cœur des enjeux d’efficacité énergétique dans le domaine tertiaire, industriel et commercial.

En pleine mutation, l’univers de l’éclairage boosté par l’arrivée des nouvelles technologies s’inscrit au cœur des enjeux d’efficacité énergétique dans le domaine tertiaire, industriel et commercial.

Rendement et durée de vie des sources lumineuses multipliés, consommation électrique et opérations de maintenance réduites… De l’amélioration du confort visuel à la réduction énergétique, les projets d’éclairage concourent à la performance énergétique en affichant notamment des retours sur investissements de plus en plus courts.

Au cœur des innovations prometteuses, les technologies LED* ont atteint différents niveaux de maturité suivant les secteurs. Si elles permettent d’augmenter la durée de vie du luminaire de 10 000 heures jusqu’à 50 000 heures suivant les techniques et les applications, elles restent pour l’instant cantonnées à certaines installations, du fait d’un confort visuel inégal et d’un taux d’éclairement divisé par deux par rapport aux tubes fluo. Actuellement, réservées à certaines applications du tertiaire et aux grosses capacités d’investissement, ces technologies en pleine évolution devraient atteindre leur maturité d’ici 4 à 7 ans. En effet, leur développement reste freiné par un coût encore très élevé (un tube LED* reste 20 fois plus cher qu’un tube fluo).

Les ressources multiples du ballast électronique

En attendant, industrie et tertiaire disposent de solutions comme les tubes fluo à ballast électroniques : outre des gains d’énergie importants, ils permettent d’introduire un pilotage et une gradation suivant la lumière naturelle, tels les skydômes installés dans les locaux industriels ou commerciaux, qui permettent de réduire jusqu’à 60 % la consommation d’énergie. Dans le secteur commercial, même si les LED* s’adaptent bien à l’éclairage extérieur car elles permettent une mise en scène des produits par le jeu d’intensité et de couleurs, à l’intérieur des magasins, l’acte d’achat reste conditionné par la qualité d’une lumière diffusante qui privilégie là encore le ballast électronique dont le rendement lumineux reste très élevé.

Face à ces évolutions permanentes, les entreprises peuvent bénéficier de conseils personnalisés et de préconisations adaptées à leurs projets, qu’EDF Entreprises propose à tous les secteurs d’activité.

* Diodes électroluminescentes.

Haut de page