A la Une Publié le 03/09/2021

Le groupe EDF monte dans le train de la Relance

Du 6 septembre au 2 octobre prochain, les équipes d’EDF seront dans le train de la Relance qui sillonnera la France au fil de 12 villes. Découvrez les villes étapes du Train de la Relance.

En partenariat avec Pôle emploi, des jobdating seront proposés dans toutes les gares concernées.
Les objectifs :

  • Faire découvrir la diversité de nos métiers exercés dans près de 2 000 sites en France
  • Proposer plus de 2000 offres d’emplois de niveau Bac à Bac +5 avec ou sans expérience.


Le partenariat avec Pôle emploi facilitera l’adéquation entre les compétences des demandeurs d’emploi et ces offres d'emploi.
Les équipes présentes dans le stand EDF seront à disposition des participants pour témoigner de la richesse des parcours proposés aux salariés du Groupe EDF. La transition énergétique que vit la France est créatrice d’emplois qualifiés. Les domaines concernés sont aussi variés que la production d’électricité nucléaire et renouvelable, les services énergétiques, le transport d’électricité, etc.

 
Un Groupe mobilisé pour la jeunesse
Depuis de nombreuses années, le Groupe se mobilise pour une économie plus inclusive tout particulièrement vis-à-vis des jeunes. Pour cela, l’électricien agit en lien avec les acteurs de la politique de l’emploi dont Pôle emploi, les collectivités locales ainsi que le monde associatif.

En 2021, EDF a consolidé ses objectifs de recrutement en France malgré la crise sanitaire pour les jeunes diplômés, les alternants et les stagiaires. Ainsi, 8 000 nouveaux salariés (dont 5 300 jeunes) seront recrutés en 2021 en CDI principalement, ainsi que 6 800 alternants - dont 4 000 pour la promotion 2021-2022 - et 3 500 stagiaires.

Et parce que l’industrie doit se conjuguer aussi au féminin, EDF va au-devant des collégiennes, des lycéennes et des étudiantes pour leur présenter la diversité de ses métiers techniques et les inciter à s’y engager.
Ces actions, plus que jamais nécessaires face aux impacts de la crise sanitaire pour la jeunesse, sont réaffirmés via la contribution au plan « 1jeune1 solution » et la signature de la convention Pôle Emploi, le 24 mars 2021.