Retour à l'accueil de la centrale

Une activité réglementée et contrôlée en permanence

Les centrales nucléaires sont encadrées par une réglementation très stricte destinée à protéger, en toutes circonstances, l'homme et l’environnement. Comme toutes les centrales françaises, celle de Civaux est soumise au contrôle de l’Autorité de sûreté nucléaire qui assure, en toute indépendance, au nom de l’Etat, le respect des exigences réglementaires en matière de sûreté.

Les centrales nucléaires sont encadrées par une réglementation très stricte destinée à protéger, en toutes circonstances, l'homme et l’environnement. Comme toutes les centrales françaises, celle de Civaux est soumise au contrôle de l’Autorité de sûreté nucléaire qui assure, en toute indépendance, au nom de l’Etat, le respect des exigences réglementaires en matière de sûreté. 


  • 5
    intervenants dédiés au respect des règles de sûreté
  • 37
    inspections de l'Autorité de sûreté nucléaire en 2021
  • 41
    tests des dispositifs de gestion de crise en 2021

Les résultats de la surveillance de l’environnement autour de la centrale sont transmis au réseau national de mesures de la radioactivité dans l’environnement. Développé sous l’égide de l’Autorité de sûreté nucléaire, il est géré par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire. Les données sont disponibles sur leur site internet.

Visiter le site mesure-radioactivite.fr

L'environnement, une préoccupation au quotidien

Chaque mois, les données mensuelles liées à la surveillance et au contrôle de l'environnement sont mises en ligne.

Télécharger les dernières données mensuelles

Prévenir et gérer les risques

Bien que le risque d'accident soit extrêmement faible, la centrale de Civaux et la Préfecture de la Vienne ont mis en place une organisation rigoureuse afin de répondre aux situations d'urgence.

Découvrir les mesures d'urgence

Documents de référence à télécharger

EDF, en tant qu'exploitant nucléaire, est soumis à une obligation de transparence d'information telle que définie dans l'article L 125-10 du Code de l'environnement. La centrale de Civaux s'engage donc à établir, chaque année, un rapport destiné à informer le public sur son activité.