La première conférence franco-chinoise dédiée à la fabrication additive, la SiFAM (Sino-France conference on Additive Manufacturing) a réuni plus de 2000 acteurs du secteur de la fabrication en France et en Chine, l’occasion pour les industriels et académiciens des deux pays d’échanger sur les applications de cette technique de fabrication innovante.

______________________________________________________

Organisée par l’association française France Additive, l’institut chinois NIIAM - National Innovation Institute of Additive Manufacturing - et l’Ecole d’ingénieurs du CESI avec l’appui de la R&D d’EDF et de son centre international chinois, la première édition de la conférence franco-chinoise dédiée à la fabrication additive (FA) a réuni plus de 2000 personnes en ligne et en présentiel au Campus du CESI Nanterre en Ile-de-France.

Cette conférence avait pour objectif d’intensifier les collaborations et les échanges en FA entre académiques et industriels des deux pays.

Ainsi, M. Rongkai LU, Conseiller pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de Chine en France, et M. Marc DAUMAS, conseiller pour l'Enseignement Supérieur, la Recherche et l'Innovation de l’Ambassade de France en Chine, ainsi que M. Jun WANG, directeur adjoint du Département des Sciences et Technologies de la Province chinoise du Shaanxi, ont ouvert la conférence afin de partager leurs visions du développement de la fabrication additive en Chine et en France.

​​​​​Jacques SACRESTE, vice-président exécutif de la R&D d’EDF en charge de l'international et de la finance, et Yang SHEN, chef du projet Procédés de Fabrication Innovants d'EDF R&D, étaient présents sur place et ont détaillé le positionnement stratégique de la fabrication additive à EDF.

En effet, des applications réussies de FA à EDF montrent un fort potentiel, et EDF met l’accent sur 3 aspects :

  • La réparation et fabrication de pièces de rechange,
  • L'amélioration de la qualité de composants lourds pour la sûreté et la durée de vie,
  • L'amélioration des performances.

Ainsi, EDF participe à des projets, nationaux et internationaux, et continue de développer des coopérations avec de nombreux acteurs du secteur.

SHEN Yang et Jacques SACRESTE

 

Une vingtaine de présentations de technico-fournisseurs, d’utilisateurs finaux et d’académiques ont été diffusées en direct sur des plateformes virtuelles en France et en Chine.

 
Les technico-fournisseurs

De nombreuses entreprises ont également présenté à travers plusieurs applications industrielles leurs produits et services liés à la fabrication additive : matériaux, technologies, équipements, logiciels et compétences :

  •     Xi’an Bright Laser Technologie - fabrication pour des grandes productions métalliques
  •     3D CREAM - production de pièces en céramique pour le biomédical et l’aéronautique ;
  •     Aubert & Duval - nouveaux matériaux pour la FA ;
  •     Farsoon Technologies -  technologie innovante de frittage laser dans l’industrie aéronautique ;
  •     Dassault Systèmes - démonstration d’utilisation de logiciel maison dédié à la FA ;
  •     Altair - service de design innovant pour des produits en FA grâce à la simulation numérique ;
  •     Volum-E /ISO - expériences de qualification des procédés de FA dans l’aéronautique.

 
Les utilisateurs finaux

La FA commence à démontrer sa capacité à réduire considérablement le temps et le coût de fabrication. La poursuite du développement et des efforts supplémentaires sont nécessaires pour répondre aux besoins spécifiques dans des domaines variés :

  •     Vannes soumises à des conditions extrêmes par Wuzhong Instrument Company ;
  •     Pièces nucléaires et hydrauliques par Nuclear Engineering Research and Design Institute et par EDF;
  •     Système de propulsion de fusée liquide dans le domaine aéronautique par Sixth Research Institute of China Aerospace Science and Technology Corporation et des composants essentiels par NIIAM

 
Les académiques

De nouvelles recherches sur les technologies et les matériaux ont été présentées :

  •     Impression 4D de structures céramiques par City University of Hong Kong ;
  •     L-PBF (Laser Power Bed Fusion) par le laboratoire PIMM (Procédés et Ingénierie en  Mécanique et Matériaux) CNRS ;
  •     Technologie du jet froid assisté par micro-forgeage par Xi'an Jiaotong University;
  •     Matériaux et système du jet froid par Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM)

 

A la clôture de la conférence, M. Jianxun ZHANG, directeur général adjoint du Centre national d'innovation pour la fabrication additive, et M. Alain BERNARD, Vice-Président, France Additive, ont félicité le succès de la conférence et exprimé leur confiance pour construire une plate-forme d'échange internationale diversifiée, approfondir la coopération internationale, et renforcer le développement d’une industrie de la FA.

​​​​​​​

Pour en savoir plus sur la fabrication additive, cliquez ici