Télétravail et mobilité des ménages. Le télétravail réduit-il les émissions de C02 ?

Ce séminaire sera introduit par Magali Pierre, ingénieure de recherche en sociologie à la R&D d’EDF et se déroulera :

Mardi 7 juin 2022 de 9h30 à 12h30
en distanciel avec l'application Teams
Cliquez ici pour participer à la réunion

La crise sanitaire a donné au télétravail une ampleur inégalée. L'épidémie de COVID-19 a consacré le domicile comme le lieu privilégié du télétravail pour une partie des salariés. Les différentes formes de télétravail suscitent l'attention des acteurs du domaine des transports pour leur capacité à transformer de nombreux aspects des déplacements domicile-travail, Il est un discours répandu que le télétravail permettrait ainsi de réduire les déplacements des individus, dont on sait qu’ils sont très émetteurs de gaz à effet de serre.

Le séminaire du GRETS proposé le mardi 7 juin visera à interroger cette assertion sur la base d’une étude de cas britannique. Benjamin Motte-Baumvol, maître de conférences en géographie à l'Université de Bourgogne, s’attachera plus particulièrement à montrer dans quelles directions cette variation des déplacements produit des effets sur la congestion et les émissions de polluants.

De manière plus générale, le télétravail a de multiples implications sur l'organisation urbaine. La littérature scientifique met en avant trois principaux types d'effets indirects de la flexibilisation des lieux du travail sur la ville : une reconfiguration de la géographie des lieux du travail et notamment une perte d'influence des centres et des quartiers d'affaire ; une évolution des pratiques de déplacements du quotidien avec une plus forte variabilité des pratiques d'un jour à l'autre ; une reconfiguration des localisations résidentielles des ménages d'actifs à la fois à l'intérieur des villes mais également entre régions.

Dans cette perspective, Benjamin Motte-Baumvol s’interrogera sur des effets paradoxaux d’un fort développement du télétravail dans une période post-COVID : le mouvement tendanciel d’une diffusion du télétravail pourrait-il se traduire durablement par une augmentation des émissions globales de CO2 ?

Voici le programme plus en détails (cliquez ici pour consulter le pdf) :

​​​​

Les séminaires du GRETS, c'est ..?

Le GRETS (Groupe de Recherche Energie Technologie et Société) est une équipe de recherche en sciences sociales (sociologie, science politique, sémiologie, anthropologie, linguistique) appartenant à la Direction de la Recherche & du Développement d’EDF, dont la mission est de conduire des études et recherches sur des sujets intéressant le Groupe EDF.
Ces sujets répondent à différents enjeux : anticiper les tendances sociétales et les modes de vies des clients/consommateurs/citoyens et des salariés, saisir les transformations du travail et des organisations, appréhender les transitions énergétiques et les interactions entre entreprise et société, analyser les leviers et modalités de diffusion des changements et des innovations dans le domaine énergétique.

Les Séminaires du GRETS existent depuis trente ans et se déroulent en partenariat avec la Fondation maison des sciences de l'homme. Libres d’accès et ouverts à un large public (EDF et autres entreprises ou institutions), à l’interface entre le monde de l’entreprise et celui de la recherche académique, ces séminaires poursuivent quatre objectifs :

  • Présenter et diffuser des études et recherches récentes en sciences sociales sur des thèmes qui intéressent différents acteurs de l’entreprise ;
  • Favoriser les échanges et confrontations entre chercheurs, qu’ils soient de l’Université, du CNRS, ou des entreprises ;
  • Mettre en contact des chercheurs et des « utilisateurs » de la recherche (dans différents secteurs de l’entreprise : marketing, commercial, stratégie, environnement, ressources humaines) pendant et au delà des séminaires, et favoriser la diffusion des sciences humaines et sociales en entreprise ;
  • Favoriser le débat et l’ouverture, à travers la diversité des thèmes et des approches disciplinaires, et l’accès à un large public.

     

15 juin 2021