16 déc. 2020

EDF partenaire de la chaire « Risques et Résilience des Systèmes Complexes »

EDF, Orange, SNCF, CentraleSupélec et le Programme Science et Enseignement Institut de France Académie des Sciences se sont associés autour de la chaire « Risques et Résilience des Systèmes Complexes ». L’inauguration de cette chaire a eu lieu ce mardi 15 décembre.
 

La chaire « Risques et Résilience des Systèmes Complexes » 

L’objectif est de travailler sur les sujets clés que sont les grands systèmes industriels qui combinent réseaux électriques, ferroviaires et télécoms. Ces systèmes ne cessent d’évoluer et deviennent de plus en plus complexes. Via cette chaire, EDF et ses partenaires ont pour ambition de répondre à leurs enjeux industriels : mieux modéliser ces systèmes et permettre le transfert de connaissances et de technologies, et ce, en s’appuyant sur l’excellence scientifique des chercheurs de CentraleSupélec.

Les travaux seront réalisés sur 5 ans, coordonnés par Anne Barros, Professeure au laboratoire Génie Industriel de CentraleSupélec. Son équipe est constituée de trois permanents expérimentés (deux maîtres de conférences et un professeur des universités) et de plusieurs doctorants. Ils porteront sur la modélisation des systèmes complexes,  l’analyse des risques auxquels ils sont soumis et de l’optimisation de leur résilience.

 


Inauguration de la chaire portée par CentraleSupélec, EDF, Orange, SNCF et Le Programme Science et Enseignement Institut de France Académie des Sciences : Muriel Hautemulle, Directrice Ressources Humaines de la Direction du Parc Nucléaire et Thermique à  EDF, Bernard Yannou, Professeur des Universités, Carole Desnost, Directrice Innovation & Recherche à la SNCF,  Philippe Dufourcq, Directeur général adjoint de CentraleSupelec, ainsi que Nicolas Demassieux, Senior Vice President, Orange Labs Research au téléphone.

 

« Il y a plus de 10 ans aujourd’hui que CentraleSupélec a placé la question des systèmes complexes au cœur de sa formation, tout simplement parce qu’aujourd’hui tous le sont devenus. »
Philippe Dufourcq, Directeur général adjoint de CentraleSupelec

 

« Aujourd’hui EDF est très heureux d’avoir pu s’associer avec de grands partenaires comme la SNCF et ORANGE. Chacun d’entre eux est une référence en matière de recherche dans son domaine d’opérateur de réseau. Ils apportent à la fois de grandes compétences et une très bonne synergie et complémentarité avec les thématiques d’EDF. Si on ajoute à ceci que nous sommes ravis d’avoir réussi, avec Centrale Supélec, à recruter pour diriger la chaire, une chercheuse de grand talent et de grande expérience, il ne fait aucun doute que la nouvelle chaire qui se nomme maintenant « Risque et Résilience des Systèmes Complexes » est promise à un grand avenir. »
Muriel Hautemulle, Directrice Ressources Humaines de la Direction du Parc  Nucléaire et Thermique.

 

Les 3 axes de travail pour ce projet scientifique

  • La modélisation des systèmes de systèmes et des interdépendances pour la gestion des risques et la résilience entre plusieurs opérateurs
  • La modélisation et l’optimisation des phases de maintenance pour diminuer leur impact sur la continuité de service intra- et inter-opérateurs.
  • Le développement d’une plateforme commune de modèles et de méthodes et la mise en œuvre d´études de sensibilités.