Tendances et marché de l'énergie

Stratégie énergie-climat : la France entend réduire de 30% sa consommation énergétique d’ici 2030

Le 12 septembre 2023, le ministère français de la Transition énergétique a publié un document préconisant des mesures pour réduire de 30% la consommation d'énergie du pays d’ici 2030, par rapport à celle de 2012. Cela implique une diminution de la consommation annuelle de 350 térawattheures (TWh) en moins de dix ans. Deux groupes de travail consacrés à la sobriété et à l’efficacité énergétiques ont identifié des mesures structurelles et sectorielles pour y parvenir, à savoir : la transition des chaudières au fioul et à gaz vers des alternatives décarbonées ainsi que le développement des biocarburants pour les secteurs où les alternatives décarbonées ne pourraient être mises en place. Le développement du pilotage de la consommation est fortement encouragé de même que le déploiement massif des bornes de recharge de véhicules électriques, qui devront intégrer des solutions de lissage de pointes de consommation. Un signal prix devra également être mis en place pour garantir la compétitivité des énergies décarbonées. Afin de porter à bien ces mesures, le groupe de travail recommande de mettre en place une gouvernance nationale et locale qui implique l'ensemble des parties prenantes, y compris la société civile. Il en appelle à une amélioration de l'accompagnement des ménages, à l'augmentation de la formation des professionnels du bâtiment à la sobriété énergétique et à la sécurisation du financement des travaux. Concernant le secteur du transport, le groupe de travail encourage la conversion des voitures thermiques en voitures électriques et le développement de modèles électriques légers et peu coûteux.

actu-environnement.com - Publié le 13/09/2023

Secteur tertiaire : la CRE préconise le déploiement de systèmes de pilotage énergétique pour améliorer la consommation énergétique

Dans un rapport publié le 11 septembre 2023, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) encourage le secteur tertiaire à améliorer son efficacité énergétique en mettant en place des systèmes de pilotage énergétique. D’après le rapport, « seulement 6% des bâtiments tertiaires de plus de 1.000 m² sont équipés d'un système de pilotage de l'énergie et les bâtiments équipés n'utilisent pas systématiquement le potentiel de ces systèmes ». Un décret datant de 2020 avait fixé comme objectif d'équiper tous les bâtiments tertiaires, anciens et neufs, de systèmes d'automatisation et de contrôle d'ici le 1er janvier 2025 pour les édifices de plus de 2 000 m², et d'ici 2027 pour ceux d'environ 1 000 m². La mise en application de ce texte « semble à ce jour limitée », alors que le déploiement de ces solutions de pilotage « pourrait représenter jusqu'à 6 gigawatts en période de pointe pour les bâtiments tertiaires », d'après les estimations de la CRE. Elle préconise une meilleure information des professionnels et un renforcement des aides financières, notamment via les Certificats d'économies d'énergie (CEE).

batiactu.com - Publié le 12/09/2023

Toute l'actualité du marché de l'énergie

Voir toutes les revues de presse