Tendances et marché de l'énergie

Energies renouvelables : une croissance exceptionnelle au 4e trimestre 2023

Le tableau de bord pour le 4e trimestre 2023 relatif aux résultats des énergies renouvelables, réalisé par le Service des études statistiques (Sdes) du ministère de la Transition écologique, met en lumière une croissance significative. Plusieurs filières, dont le solaire, avaient des objectifs de développement définis par la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), avec une échéance au 31 décembre 2023. L’énergie solaire a franchi une étape clé, avec un total d'installations photovoltaïques sur une année dépassant une puissance cumulée de trois gigawatts (GW), franchissant, ainsi, le seuil de 20 GW installés. Le nombre de nouvelles connexions en 2023 a atteint 955 mégawatts (MW), un record battant ceux établis lors des précédents trimestres. En outre, 5 000 nouveaux projets, représentant un gigawatt supplémentaire, sont attendus. Au total, 30 000 projets supplémentaires ont été instruits par rapport à la fin de l'année 2022. Le secteur du biogaz a également connu une nouvelle croissance, avec 40 installations et une capacité additionnelle d’un térawattheure par an. Cette filière a vu une hausse de 42% du nombre de projets enregistrés dans le registre d'instruction en un an. « Douze installations de biométhane hors méthanisation (méthane de synthèse obtenu par pyrogazéification) sont (également) en projet, pour une capacité maximale de production de 776 gigawattheures par an (GWh/an) », relève le Sdes. D'autres domaines soumis à des objectifs par la PPE ont réalisé des progrès importants. Pour les pompes à chaleur, l'objectif fixé pour fin 2023 (39,6 TWh) a déjà été dépassé, se rapprochant ainsi de la « fourchette basse » envisagée pour la fin 2028, qui est de 44 TWh. Les réseaux de chaleur, eux, ont fourni 26,3 TWh de chaleur renouvelable en 2022, soit un résultat supérieur à l'objectif établi pour la fin de 2023, de 24 TWh.

actu-environnement.com - Publié le 23/02/2024

Transition écologique : le secteur photovoltaïque dépasse les perspectives en 2023

Le 23 février 2024, le ministère de la Transition écologique a publié les chiffres de raccordement d’installations photovoltaïques de 2023 dans son tableau de bord trimestriel, confirmant que le seuil de 3 GW a été dépassé pour la première fois, avec une augmentation de puissance de 3,2 GW par rapport à 2023, contre 2,7 GW en 2022. Au total, la puissance du parc photovoltaïque a atteint 20 GW au 31 décembre 2023, dont 19,3 GW en France continentale. La production solaire se situe à 22,7 TWh, contre 19,1 TWh en 2022, représentant 4,9% de la consommation électrique française. Les projets ont augmenté de 33% en 2023, pour atteindre une puissance de 22,4 GW, dont 5,8 GW avec une convention de raccordement signée. Sur cette période, les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie ont cumulé 48% de la puissance nouvellement raccordée sur le territoire national. Ces régions se distinguent par leurs capacités installées les plus élevées, représentant 53% de la puissance totale en France. L’autoconsommation totale ou partielle représente 48,2% des installations photovoltaïques (10,8% de la puissance) en décembre 2023, soit une augmentation de 3,1 points par rapport au trimestre précédent. En fin d’année 2023, 110 GWh d’électricité photovoltaïque ont été autoconsommés, soit 3,3% de la production photovoltaïque du trimestre, dont 68 GWh en autoconsommation totale, soit 62% du total autoconsommé.

pv-magazine.fr - Publié le 27/02/2024

Décarbonation du parc social : la Banque des Territoires et l’Ademe unissent leurs forces

La Banque des Territoires et l’Agence de la transition écologique (Ademe) ont annoncé dans un communiqué le renforcement de leur partenariat pour la période 2024-2025. L’objectif est de promouvoir des projets favorisant l’adaptation au changement climatique, la sobriété et la décarbonation du secteur immobilier. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre de l’engagement du Gouvernement à faciliter et accélérer la transformation écologique des territoires. Le partenariat concrétise une promesse du ministre du Logement, Guillaume Kasbarian, d’accroître le financement pour la décarbonation du parc social. Une enveloppe de 130 millions d’euros sera déployée sous forme de prêts bonifiés par l’Ademe à hauteur de 10 millions d’euros sur deux ans, pour développer la production de chaleur renouvelable à destination des logements sociaux. La coopération s’appuiera également sur la complémentarité des offres d’ingénierie des deux partenaires pour déployer rapidement de nouveaux projets. Cette initiative marque le lancement par la Banque des Territoires d’une offre de prêt à taux bonifié, visant à accélérer la décarbonation du parc social d’ici 2030. « Ce prêt bonifié permettra de financer des équipements de production de chaleur renouvelable ou le raccordement à des réseaux de chaleur renouvelable sur une durée allant de 5 à 30 ans. Il sera disponible dès le 18 mars (2024) pour une durée initiale de deux ans », précise le communiqué.

Business Immo - Publié le 04/03/2024

Toute l'actualité du marché de l'énergie

Voir toutes les revues de presse