Présentation

La centrale nucléaire de Brennilis

Située au cœur des Monts d’Arrée, dans le Finistère, la centrale nucléaire de Brennilis a été l’unique centrale électrique de la filière à eau lourde en France. Après 18 ans de production électrique, celle-ci est définitivement arrêtée en 1985 puis progressivement démantelée depuis 1997.

D'hier à aujourd'hui

Pour mener ces opérations de démantèlement, environ 80 salariés travaillent tout au long de l’année sur le site. En quelques années, le site s'est métamorphosé et de nombreuses opérations de démantèlement réalisées :

  • démantèlement de tous les petits composants dans l’enceinte réacteur ;
  • démantèlement électromécanique complet dans tous les autres bâtiments ;
  • démantèlement total du Bâtiment du Combustible Irradié, des bâtiments administratifs et des bâtiments auxiliaires ;
  • assainissement de l'ancien chenal de rejet des effluents ;
  • démantèlement des échangeurs de chaleur dans l’enceinte réacteur ;
  • démolition de la station de traitement des effluents ;
  • mise en oeuvre du plan de gestion des terres sous l'ancien emplacement de la station de traitement des effluents.

Pour mener à bien le démantèlement complet, une autorisation de travaux sous la forme d'un décret est nécessaire. Un dossier de demantèlement complet a été déposé en juillet 2018 auprès du Ministère de l'environnement et de l'Autorité de sûreté nucléaire. Actuellement en cours d'instruction, il sera soumis à enquête publique une fois l'instruction technique terminée.

Les chantiers en cours : le bloc-réacteur est accessible

A l’intérieur de l’enceinte réacteur visible de l’extérieur se trouve un immense bloc de béton. Il entoure la cuve, et ses dizaines de kilomètres de tuyauterie, de son enveloppe protectrice. Après plusieurs mois de travail, les locaux sont désamiantés, les anciennes gaines de ventilation sont démontées et deux SAS d'accès à l'intérieur de ce bloc ont été mis en lieu et place.

2020 : des américains et un brevet unique au monde

Une entreprise américaine venant du Colorado viendra en début d’année pour réaliser une opération innovante. Grâce à un brevet unique au monde, ils sont capables de percer le bloc-réacteur sur plusieurs mètres et prélever des copeaux de matières jusque dans la cuve. Les échantillons seront ensuite utilisés pour optimiser la typologie des déchets produits pendant le démantèlement complet.

Le site se visite toute l'année

La Maison du Lac – Espace Découverte EDF permet d’en savoir plus sur l’histoire de l’électricité, ses moyens de production ainsi que les étapes de la déconstruction d’une centrale nucléaire grâce à ses expositions ludiques, ses conférences ou ses animations à destinations du grand public. Il est également possible de visiter les installations de la centrale nucléaire et/ou de la centrale thermique (turbines à combustion) tout au long de l’année.

Si le sujet de la déconstruction peut paraître complexe, EDF propose dès maintenant de visiter l’intérieur de la centrale, les derniers vendredis de chaque mois. Pour ceux qui ne pourraient pas y assister, des casques de réalité virtuelle sont proposés pour découvrir les installations d’une manière complètement inédite.