Retour à l'accueil de la centrale

Le pressuriseur est un réservoir cylindrique permettant de contrôler la pression du circuit primaire lors de son fonctionnement. Le circuit primaire est protégé des surpressions par 3 lignes indépendantes, reliées au pressuriseur et chacune composée d’un tandem de soupapes dites SEBIM. Les soupapes sont commandées automatiquement grâce à des têtes de détection qui permettent leur ouverture en cas de situations accidentelles.

Le 17 juin 2022, l’unité de production n°2 est à l’arrêt pour visite partielle. Lors d’une intervention de maintenance, une rayure est constatée sur une portée d’étanchéité située entre l’armoire de pilotage d’un tandem de soupapes et le coffret de commande. D’autres activités de maintenance réalisées en juillet et en août ont mis en évidence que les deux autres tandems de soupapes étaient également concernés par cette anomalie.

L’ensemble des portées d’étanchéité a été remplacé.

Cet évènement n’a eu aucun impact réel sur la sûreté des installations car les soupapes sont toujours restées disponibles. Toutefois, cette anomalie ne permettait pas de garantir l’ouverture des soupapes dans des conditions accidentelles. La direction de la centrale nucléaire de Paluel a ainsi déclaré, le 26 août 2022, à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), un événement significatif relatif à la sûreté au niveau 1 de l’échelle INES qui en compte 7.