27 juil 2017

Rénovation énergétique Quelles solutions?

Les solutions rapides à mettre en place et à coûts réduits

• Le suivi des consommations et l’analyse de la courbe de charge.
• Le pilotage simple des installations grâce à la programmation horaire et à la définition des températures à respecter en fonction de l’activité du bâtiment.
• L’utilisation de matériels hydroéconomes.
• L’entretien régulier des chaudières à combustion (une obligation réglementaire).
• La purge des radiateurs hydrauliques.
• La gestion des circulateurs et des groupes de ventilation selon l’occupation des équipements.
• La sensibilisation des usagers et du personnel.
 

Les solutions qui nécessitent des travaux et un investissement plus important

• L’installation de régulateurs et d’appareils de télégestion.
• L’isolation des installations de chauffage.
• Le remplacement des ampoules par des LEDs et la mise en place d’une programmation horaire.
• L’isolation des canalisations d’eau chaude sanitaire, pour éviter les pertes d’énergie entre la chaudière et les points de distribution de chaleur.

La rénovation des installations énergétiques

• L’installation de chaudières ou de pompes à chaleur plus récentes, affichant un meilleur rendement.
• L’installation de chauffages radiants électriques. Aujourd’hui, des appareils sont capables de détecter la présence humaine ou une chute brutale de température, due à l’ouverture d’une fenêtre: ils émettent de la chaleur en fonction des besoins de la pièce et en tenant compte des facteurs extérieurs.

La rénovation lourde

• Elle se traduit notamment par des opérations d’isolation du bâti, qui conduisent à des gains d’économies d’énergie pouvant atteindre 50 %, voire 60 %.
Haut de page