Innovations et projets durables

Département des Pyrénées-Atlantiques : EDF et Oloron s’unissent contre la précarité énergétique

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) d’Oloron et le groupe EDF ont signé une convention de partenariat, le 18 octobre, afin de renforcer les actions en faveur des personnes en situation de précarité énergétique dans la ville. « L’augmentation des factures d’énergie peut causer des situations tendues dans certains ménages. Notre action s’inscrit aussi dans une logique de précaution environnementale de la Ville, qui a mis en place un plan de sobriété dès l’an dernier », explique le maire d’Oloron, Bernard Uthurry. Cette convention « représente une opportunité de disposer de moyens d’échanges directs avec le CCAS, ce qui permettra de mieux accompagner les clients en difficulté pour régler leurs factures », a indiqué Emmanuel de Bourmont, directeur territorial du groupe EDF. Un portail sera créé pour améliorer la communication entre les deux entités, permettant de répondre plus rapidement aux demandes d’aide de personnes en situation de précarité. L’objectif est de fournir un accompagnement personnalisé, comprenant la recherche de solutions, des conseils sur les modes de paiement et des recommandations concernant les gestes écologiques. En outre, le groupe EDF fournira au CCAS des informations sur les divers dispositifs de soutien et organisera des animations de sensibilisation pour le public. Cette initiative intervient dans un contexte où plus de 90% des demandes d’aides financières à Oloron sont liées à des impayés de factures d’énergie.

larepubliquedespyrenees.fr - Publié le 18/10/0023

Département de la Somme : à Abbeville, Dalkia prolongera le réseau de chaleur de 7 kilomètres

Dalkia, filiale du groupe EDF, va étendre le réseau de chaleur de la ville d'Abbeville, augmentant sa longueur de 9 à 16 kilomètres. Cette initiative vise à réduire les coûts de chauffage et d'eau chaude pour les résidents de la ville. La signature symbolique de la délégation de service public (DSP) a eu lieu le 16 octobre en présence de Fabien Brémont, directeur de la région nord-ouest de Dalkia. « Au total, cinquante-cinq nouveaux bâtiments (...) bénéficieront d'un chauffage et d'une eau chaude sanitaire à tarifs intéressants » en plus des 35 déjà connectés au réseau souligne Fabien Brémont, tout en saluant une réponse aux enjeux environnementaux « doublée d'une opportunité de fournir une eau chaude à un tarif plus qu'intéressant, 20 % inférieurs en moyenne à ceux du gaz ». Dalkia investira 15 millions d'euros sur une période de 20 ans afin d'accroître le nombre de logements desservis. Le réseau de chauffage sera principalement alimenté par des sources d'énergie renouvelables, avec pour objectif d'atteindre un taux de 84%, contre 59% actuellement. Pour financer ce projet, la municipalité d'Abbeville a lancé une campagne de financement participatif en partenariat avec Dalkia. Les travaux débuteront en février 2024.

Courrier Picard - Publié le 18/10/0023

Département de l’Isère : Dalkia célèbre le 50ème anniversaire du réseau de chauffage urbain de Vaulx-en-Velin

Le 12 octobre 2023, plusieurs personnalités, dont Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin, Franck Dumaitre, directeur de l’Ademe Auvergne-Rhône-Alpes, Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et Jérôme Aguesse, directeur de Dalkia en région Centre Est, filiale du groupe EDF, ont célébré le 50e anniversaire du réseau de chauffage urbain à Vaulx-en-Velin. Depuis 2013, ce réseau utilise une chaudière biomasse permettant à la ville d’atteindre un taux de 59% d’énergie renouvelable en 2021, des « résultats exemplaires » selon Jérôme Aguesse. Situé à l’origine dans le quartier du Mas du Taureau, le réseau s’est étendu progressivement jusqu’au centre-ville, permettant ainsi de chauffer davantage de logements. Cette année, le réseau Grande Île vise, à terme, à atteindre 78% d’énergie renouvelable sur 29 km de réseau et desservira 18 500 logements, soit 225 points de livraison, avec une chaleur totale de 135 GWh. Cela permettra d’éviter l’émission de 600 tonnes de CO2 par an en moyenne. « Cette chaufferie contribue à placer Vaulx-en-Velin comme un territoire à forte production d’énergie renouvelable », s’est félicitée Hélène Geoffroy.

leprogres.fr - Publié le 15/10/0023

Département de la Meurthe-et-Moselle : Lunéville confie à Dalkia la délégation de service public de sa future chaufferie-bois

Initié en 2019 par la collectivité, le projet de construction d’une chaufferie-bois dans la ville de Lunéville s’est récemment concrétisé avec la pose de la première pierre du côté de la rue du docteur Paul-Kahn. La délégation de service public de la chaufferie a été confiée à la société Dalkia, filiale d’EDF. D’après les estimations faites par la collectivité, cette chaufferie consommera annuellement environ 16 000 tonnes de plaquettes forestières, une première en France pour un réseau de chaleur de cette ampleur. Afin de compenser les émissions de CO2 dues au transport du bois provenant de forêts situées à moins de 100km alentours, 3 à 5 hectares de forêt seront replantés dans la ville. La chaufferie produira 8,5 MW d’énergie renouvelable et sera reliée à un réseau de chauffage de près de 12 km de long, desservant plus de 50 points de livraison, notamment l’hôpital, les collèges et lycées, les bâtiments publics, l’Armée, ainsi que des logements collectifs. Ce projet vise à réduire l’empreinte carbone de Lunéville et à contribuer à la lutte contre le changement climatique, en évitant l’émission de près de 8 000 tonnes de CO2 chaque année. Il prévoit également d’autres mesures écologiques telles qu’une toiture végétalisée sur la chaufferie, des panneaux solaires et des bornes de recharge électrique. Les habitants qui le souhaitent peuvent d’ores et déjà investir dans le projet via un financement participatif. La mise en service de cette chaufferie est prévue pour septembre 2024.

estrepublicain.fr - Publié le 18/10/0023