Les objectifs du nouvel aménagement

Ce projet d’intérêt général prévoit l’installation d’un nouvel équipement (turbine-pompe) au barrage actuel de Saut-Mortier. Il permet soit de remonter de l’eau (en mode pompe) du lac de Coiselet vers celui de Saut-Mortier, puis vers celui de Vouglans en utilisant la turbine pompe existante de Vouglans, soit de la descendre (en mode turbine). Il complètera le barrage-usine actuel, équipé uniquement de turbines. Ce stock d’eau peut être comparé à une grande batterie, utilisable
instantanément et au besoin, et constitue un atout pour accompagner le développement des énergies renouvelables non pilotables : le solaire et l’éolien qui sont dépendants de l’ensoleillement et du vent. A la fin des travaux, l’aménagement de Vouglans / Saut-Mortier cumulera 84 MW de puissance de pompage.

Le schéma ci-dessous présente l’implantation du nouvel aménagement.

Le fonctionnement en pompe permet de stocker plus d’eau qui pourra être utilisée pour répondre :
- aux besoins énergétiques avec une augmentation de la capacité de production d’énergie renouvelable en réponse à la transition énergétique, et une meilleure gestion des pics de consommation,
- aux besoins touristiques avec le maintien de niveaux d’eau compatibles avec le tourisme sur le lac de Vouglans,
- aux enjeux environnementaux par la gestion des débits à l’aval du barrage hydroélectrique d’Allement, au profit des poissons, et notamment des salmonidés.
 

Des bénéfices pour le territoire

Ce projet de grande ampleur, de plus d’une dizaine de millions d’euros, pourrait être un levier pour le développement de l’économie locale. Les communes situées à une trentaine de kilomètres autour de Saut-Mortier bénéficieraient de retombées positives, notamment toutes les structures d’hébergement (hôtel, restaurants...) mais également au travers de revenus supplémentaires pour les collectivités. Si ce projet aboutit, le chantier fera appel à de grosses entreprises spécialisées et sera une source d’activité importante dont les retombées économiques profiteront au territoire et à des entreprises locales. EDF les accompagnera, à travers le programme « Une Rivière, Un Territoire », pour valoriser leurs compétences et leur permettre de candidater aux marchés correspondant à leur savoir-faire.

  • 837
    ETP*

    dont 77 ETP* directs EDF, 440 ETP* indirects, 320 ETP* induits

  • 5
    ans

    de chantier

  • 100
    salariés

    c’est le nombre de salariés maximum présents sur le chantier

  • 898 000

    versés au territoire en 2020 au titre de la fiscalité de la concession de Saut-Mortier. Projection à + 745 000 € avec le projet.

*ETP : équivalent temps plein