Depuis l'été 2023, les travaux de la passe à poissons de Marckolsheim avancent à un rythme soutenu. Après 9 mois de chantier, entrées, sorties et cheminement piscicoles sortent de terre. L'aspirateur (élément permettant l'évacuation de l'eau de la turbine) a été installé côté Est... la suite en vidéo !

Vue aérienne du chantier de la passe à poissons de Marckolsheim

La passe à poissons de l’usine hydroélectrique de Marckolsheim est la sœur jumelle de celle de Rhinau :

  • 2 entrées piscicoles sur chaque rive (4 entrées au total) pour permettre aux grands migrateurs et aux espèces locales d’entrer dans l’ouvrage
  • 1000 m de chemin piscicole dont une liaison rive droite – rive gauche
  • Plus de 90 bassins de montaison
  • 13 m de dénivelé à franchir

 

Il existe toutefois des différences entre les deux projets :

  • Le local de comptage de Marckolsheim (local permettant de compter et différencier les poissons franchissant la passe à poissons) est situé à la sortie en amont de l’usine alors que celui de Rhinau est à l’aval, au point de rencontre des entrées Est et Ouest.
  • L’environnement de Marckolsheim est contraint par le croisement à 4 reprises de la RD424, ce qui nécessite de mettre en place des phases de circulation alternée ciblées pour tous les véhicules.

 

Conformément aux engagements d’EDF, cette passe à poissons sera mise en service en 2026.

Les travaux de septembre 2023 à décembre 2023 en images