Résultats

286 résultats trouvés pour «utilisation en réacteur»

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Golfech

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Golfech

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable: ce sont des déchets" de haute activité à vie longue (HAVL.

Rapport annuel 2020 de la centrale nucléaire de Fessenheim

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base du Bugey

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Cruas-Meysse

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Le rapport 2016 sur la sûreté nucléaire, la radioprotection et l'environnement de la centrale de Penly est disponible

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Rapport annuel d'Information du public de la Base Chaude Opérationnelle du Tricastin 2020

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base du Blayais

Deux principales causes expliquent la quantité rejetée en 2019 :-présence d' une fuite, difficile à identifier, sur un UTILISATION DU FYRQUEL robinet- l' arrêt automatique du réacteur numéro 4, avant sa visite pour maintenance... Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible.

Rapport annuel 2020 d'information du public relatif aux installations nucléaires de base de Penly

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Rapport annuel d'information du public relatif aux installations nucléaires de base de la centrale de Nogent-sur-Seine

Après une utilisation en réacteur pendant quatre à cinq années, le combustible nucléaire contient encore 96 % de uranium qui peut être recyclé pour produire de nouveaux assemblages de combustible. Les 4 % restants" (les cendres" de la combustion nucléaire) constituent les déchets ultimes qui sont vitrifiés et coulés dans des conteneurs en acier inoxydable.

Saisissez votre texte :
Haut de page