Résultats

35 résultats trouvés pour «dose de la volumétrie des travaux de maintenance»

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de la Base Chaude Opérationnelle du Tricastin

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'information du public relatif aux installations nucléaires de base de Brennilis

Sur les cinq dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 5 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public de la Base Chaude Opérationnelle du Tricastin 2020

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Cattenom

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Golfech

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Cruas-Meysse

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Dampierre-en-Burly

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Saint-Alban

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base du Blayais

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Rapport annuel d'Information du public relatif aux installations nucléaires de base de Brennilis

Sur les six dernières années, l' influence sur la dose collective de la volumétrie des travaux de maintenance est nettement perceptible. en 2013 et 2016, années particulièrement chargées, la dose collective atteint respectivement 0, 79 H .Sv par réacteur et 0, 76 H .Sv par réacteur, soit les 2 valeurs plus élevées des 6 dernières années.

Saisissez votre texte :
Haut de page