Résultats

37 résultats trouvés pour « dépenses de reconversion du personnel »

Indemnisation liée à la fermeture de la centrale de Fessenheim : information du Conseil d'administration et précisions sur le calendrier social | EDF France

une part fixe initiale liée à l' anticipation des coûts liés à la fermeture de la centrale (dépenses de reconversion du personnel, de démantèlement, de taxe INB (Installation Nucléaire de Base) et de" post- exploitation. une part variable donnant lieu cas échéant à des versements ultérieurs, reflétant le manque à gagner pour EDF jusqu' en 2041. Celui -ci serait déterminé en fonction de prix de marché constatés et de la production constatée du parc du palier 900 MW d' EDF hormis Fessenheim.

  1. Edf.fr
  2. Groupe EDF
  3. Espaces dédiés
  4. Journalistes
  5. Tous les communiqués de presse

Protocole d'indemnisation relatif à la fermeture de Fessenheim | EDF France

une part fixe initiale couvrant l' anticipation des coûts à engager après l' exploitation (dépenses de reconversion du personnel, de démantèlement, de taxe INB* et de" post- exploitation") .Cette part fixe est estimée à ce jour à environ 490 millions d' euros avec une prévision de versement de 20 % en 2019 et 80 % en 2021.

  1. Edf.fr
  2. Groupe EDF
  3. Espaces dédiés
  4. Journalistes
  5. Tous les communiqués de presse

Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim | EDF France

De versements initiaux correspondant à l' anticipation des dépenses liées à la fermeture de la centrale (dépenses de post exploitation, taxe INB, coûts de démantèlement et de reconversion du personnel), qui seront effectués sur une période de quatre ans suivant la fermeture de la centrale. Le total de ces versements devrait être proche de 400 M euros.

  1. Edf.fr
  2. Groupe EDF
  3. Espaces dédiés
  4. Journalistes
  5. Tous les communiqués de presse

s1 2016 cp29072016 web

une part fixe initiale liée à l' anticipation des coûts liés à la fermeture de la centrale (dépenses de reconversion du personnel. de démantèlement, de taxe INB (Installation Nucléaire de Base) et de" postexploitation.

FR - 2016 07 28 - Plaquette 06 2016 -Comptes Consolidés

une part fixe initiale liée à l' anticipation des coûts liés à la fermeture de la centrale (dépenses de reconversion du personnel. de démantèlement, de taxe INB (Installation Nucléaire de Base) et de" postexploitation.

rapport financier semestriel 2021 20210729

Société anonyme au capital de 1 578 916 053 50 euros Siège social. 22- 30 , avenue de Wagram 75382 Paris cedex 08 552 081 317 RCS Paris Groupe EDF RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2021 Le Conseil d' administration d' EDF réuni le 28 juillet 2021 a approuvé le présent Rapport financier...

AG mai 2017 - QR EN

Cette part estimée à ce jour à environ 490 millions d' euros avec une prévision de versement de 20 % en 2019 et 80 % en 2021 correspond aux dépenses de reconversion du personnel. de démantèlement, de taxe INB et de" post-.

Le communiqué de presse

Le protocole prévoit, à bénéfice de EDF, l' indemnisation suivante: une part fixe initiale couvrant l' anticipation des coûts à engager après l' exploitation (dépenses de reconversion du personnel, de démantèlement, de taxe INB 32 et de" post- exploitation. Cette part fixe est estimée à ce jour à environ 490 millions d' euros avec une prévision de versement de 20 % en 2019 et 80 % en 2021 ;une part additionnelle variable donnant lieu cas échéant à des versements ultérieurs.

cp_edf_20160728_fessenheim_vf

-une part fixe initiale liée à l' anticipation des coûts liés à la fermeture de la centrale (dépenses de reconversion du personnel, de démantèlement, de taxe INB (Installation Nucléaire de Base) et de" post- exploitation. -une part variable donnant lieu cas échéant à des versements ultérieurs, reflétant le manque à gagner pour EDF jusqu' en 2041.

20170124-fessenheim.fr

Le protocole prévoit, à bénéfice de EDF, l' indemnisation suivante: une part fixe initiale couvrant l' anticipation des coûts à engager après l' exploitation (dépenses de reconversion du personnel, de démantèlement, de taxe INB* et de" post- exploitation. Cette part fixe est estimée à ce jour à environ 490 millions d' euros avec une prévision de versement de 20 % en 2019 et 80 % en 2021 ;une part additionnelle variable donnant lieu cas échéant à des versements ultérieurs.

Res 2016 - Comptes consolidés FR

Le protocole prévoit, à bénéfice de EDF, l' indemnisation suivante: une part fixe initiale couvrant l' anticipation des coûts à engager après l' exploitation (dépenses de reconversion du personnel, de démantèlement, de taxe Installation Nucléaire de Base (INB) et de" postexploitation. Cette part fixe est estimée à ce jour à environ 490 millions d' euros avec une prévision de versement de 20 % en 2019 et 80 % en 2021 ;une part additionnelle variable donnant lieu cas échéant à des versements ultérieurs.

Saisissez votre texte :
Haut de page