Résultats

4 résultats trouvés pour «chaleur air»

Fin de la carbonatation des circuits secondaires de Creys-Malville. On vous explique tout ! | EDF France

Si cet élément est un très bon conducteur de chaleur, il a cependant l' inconvénient d' être très réactif à l' air et à eau en s' enflammant. Lors de la déconstruction de SUPERPHENIX une première étape des opérations a donc consisté à vidanger le sodium des circuits et à le rendre inerte par un procédé chimique appelé la carbonatation.

  1. Edf.fr
  2. La centrale nucléaire de Creys-Malville
  3. Les actualités de la centrale nucléaire de Creys-Malville

Fin de la carbonatation des circuits secondaires de Creys-Malville. On vous explique tout ! | EDF France

Si cet élément est un très bon conducteur de chaleur, il a cependant l' inconvénient d' être très réactif à l' air et à eau en s' enflammant. Lors de la déconstruction de SUPERPHENIX une première étape des opérations a donc consisté à vidanger le sodium des circuits et à le rendre inerte par un procédé chimique appelé la carbonatation.

  1. Edf.fr
  2. La centrale nucléaire de Creys-Malville
  3. Les actualités de la centrale nucléaire de Creys-Malville

Fin de la carbonatation des circuits secondaires de Creys-Malville. On vous explique tout ! | EDF France

Si cet élément est un très bon conducteur de chaleur, il a cependant l' inconvénient d' être très réactif à l' air et à eau en s' enflammant. Lors de la déconstruction de SUPERPHENIX une première étape des opérations a donc consisté à vidanger le sodium des circuits et à le rendre inerte par un procédé chimique appelé la carbonatation.

  1. Edf.fr
  2. La centrale nucléaire de Creys-Malville
  3. Les actualités de la centrale nucléaire de Creys-Malville

Fin de la carbonatation des circuits secondaires de Creys-Malville. On vous explique tout ! | EDF France

Si cet élément est un très bon conducteur de chaleur, il a cependant l' inconvénient d' être très réactif à l' air et à eau en s' enflammant. Lors de la déconstruction de SUPERPHENIX une première étape des opérations a donc consisté à vidanger le sodium des circuits et à le rendre inerte par un procédé chimique appelé la carbonatation.

  1. Edf.fr
  2. La centrale nucléaire de Creys-Malville
  3. Les actualités de la centrale nucléaire de Creys-Malville

Saisissez votre texte :
Haut de page