Retour à l'accueil de la centrale
Lundi 19 septembre 2022, a eu lieu l’épreuve hydraulique du circuit primaire du réacteur n°3 pour tester sa résistance. Ce contrôle décisif et réglementaire est réalisé dans le cadre de la 4e visite décennale du réacteur, en présence de représentants de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). L’épreuve est réussie et confirme la robustesse du circuit.

La pression du circuit est élevée progressivement à 206 bars. Cette pression est largement supérieure (1,3 fois) à la pression à laquelle il est soumis en fonctionnement normal (155 bars). Cette épreuve dure trois jours. Elle se déroule en présence de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). La montée en pression se déroule par paliers. Lorsque la pression maximale est atteinte, des représentants de EDF, de Framatome et de l’ASN entrent dans le bâtiment réacteur pour réaliser l’ensemble des contrôles règlementaires sur le circuit et ses composants (cuve, pressuriseur, générateurs de vapeur) ainsi que l’ensemble des organes (robinets, clapets…).

Une préparation en toute sûreté…

Les équipes notamment robinetterie, chaudronnerie, conduite et ingénierie d’EDF ainsi que la société Framatome préparent depuis de nombreux mois cette étape majeure et complexe. La surface des tuyauteries et tous les organes, clapets, capteurs de pression, robinets et soudures situés sur le circuit ainsi que les pompes utilisées pour la montée en pression ont été contrôlés pour s’assurer du bon déroulement de l’épreuve hydraulique.

 

Les équipes ont déjà réalisé les deux autres épreuves réglementaires de la visite décennale du réacteur n°3 : le contrôle de l’enceinte du bâtiment réacteur et le contrôle de la cuve.

En savoir plus

Epreuve enceinte 

Inspection de la cuve