Retour à l'accueil de la centrale

Le 3 février 2021, dans le cadre des opérations de redémarrage de l’unité de production n°2 en arrêt programmé pour maintenance, des essais réglementaires sont réalisés sur une des voies* du système de protection du réacteur. Les règles qui encadrent ces essais fixent à 24 h maximum leur durée de réalisation.
Durant l’essai, les équipes rencontrent plusieurs fortuits techniques qui retardent le bon déroulement des opérations. Le délai réglementaire des 24h approchant et conformément à la conduite à tenir, une baisse en température et en pression du réacteur est amorcée. Mais ces opérations débutent deux minutes après la butée des 24h réglementaires, ce qui conduit la centrale à déclarer le 8 février 2021 à l’Autorité de sûreté nucléaire, un événement significatif de niveau 1 sur l’échelle INES qui en compte 7 pour non-respect de la conduite à tenir .
Cet événement n’a aucune conséquence sur la sûreté de l’installation et sur l’environnement.
 
* Les circuits des centrales nucléaires sont conçus en redondance (deux voies sont séparées : voie A et voie B). Lorsqu’un circuit est indisponible, un autre permet d’assurer des fonctions similaires.