Retour à l'accueil de la centrale

3 événements significatifs liés au domaine de la sûreté (de niveau 0 sur l’échelle INES), ont été déclarés par la direction de la centrale de Saint-Laurent à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en novembre 2021.

Evénements déclarés le 9 novembre (niveau 0)

Dans le cadre de la visite partielle de l’unité de production n°1, une visite de maintenance est réalisée sur un détendeur gaz qui sert à réguler la pression pour le bon fonctionnement d’un appareil de mesure radiologique situé dans le bâtiment réacteur. Lors des essais, les équipes constatent qu’un ressort est manquant sur le détendeur, rendant indisponible l’appareil de mesure radiologique. La pièce a très rapidement été installée sur le détendeur et les essais de requalification se sont avérés conformes.

Dans le cadre de la visite partielle de l'unité de production n°1, des travaux ont été réalisés sur une pompe à eau d'alimentation de secours des générateurs de vapeur. Lors de l'essai de requalification de ce matériel, un défaut technique est détecté entraînant l'arrêt automatique de la pompe. Le même jour, lors de sa visite terrain, un salarié constate la dégradation et l'échauffement de composants du tableau électrique alimentant un turboalternateur. En application des spécificités techniques d'exploitation (STE), le cumul de ces deux situations ont conduit l'équipe de pilotage à placer le réacteur en état de "repli" afin de réaliser les interventions nécessaires dans les meilleures conditions de sûreté. 

Evénement déclaré le 16 novembre (niveau 0)

Dans le cadre d'une manoeuvre d'exploitation, un opérateur en salle de commande doit mettre en service temporairement une pompe qui génère le démarrage automatique des ventilateurs du local où se situe la pompe. A l'issue de la manoeuvre, lors de l'arrêt de la pompe, l'opérateur désactive par erreur la fonction automatique des ventilateurs. Le soir, lors de la vérification de la configuration de la salle de commande par la relève, la position « mode manuel » du ventilateur est détectée et aussitôt corrigée.

1 événement significatif lié au domaine de la radioprotection, (de niveau 0 sur l’échelle INES) a été déclaré par la direction de la centrale de Saint-Laurent à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en novembre 2021.

Evénement déclaré le 10 novembre (niveau 0)

En sortant de la centrale, chaque salarié.e passe systématiquement par un détecteur radiologique qui permet d’éviter toute dissémination hors site d’une éventuelle contamination. Le 5 novembre 2021, une contamination a été détectée sur le manteau d’un salarié qui était intervenu en zone contrôlée le jour-même. Les contrôles radiologiques réalisés sur le site n’ont pas mis en évidence de dispersion de contamination. Au-delà de la contamination détectée sur le vêtement, cet événement n’a aucune conséquence sur la santé du salarié mais il est redevable d’une déclaration à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).