Retour à l'accueil de la centrale

Pour garantir un haut niveau de sûreté et de sécurité, les différents circuits et matériels de la centrale sont soumis à des épreuves et des contrôles règlementaires périodiques. Dans le cadre de l’arrêt programmé pour maintenance de l’unité n°2 en cours, des épreuves hydrauliques sont ainsi réalisées sur le circuit secondaire principal (*). Ces examens sont prescrits tous les 10 ans et se déroulent sous le contrôle de l’Autorité de sûreté nucléaire ou d’un organisme habilité. Leur réussite conditionne le redémarrage de l’installation.

Ces épreuves hydrauliques constituent des chantiers majeurs de l’arrêt programmé en cours. Elles se préparent depuis plusieurs mois, en étroite collaboration entre les équipes EDF du site et celles des entités EDF spécialisées dans la réalisation de cette activité : les Agences Maintenance Thermique, qui interviennent sur tous les sites nucléaires et thermiques.

Le circuit secondaire, appelé également circuit eau-vapeur, est un des plus gros circuits de la centrale. Il comporte des centaines d’organes : vannes, pompes, soupapes, tuyaux … L’objectif des épreuves est de tester l’intégrité du circuit et des matériels. Les différentes portions du circuit sont soumises à une pression de 1,2 fois leur pression de service pour s’assurer de l’absence d’écoulement de fluide ou de vapeur. A titre d’exemple, pour la partie secondaire des générateurs de vapeur, la pression d’épreuve est de 106,2 bar.

Pendant les paliers d’épreuve qui durent 2 heures, les inspections de l’ASN ou de l'APAVE suivent l’intégralité du circuit sur le terrain pour vérifier sa tenue à la pression.

Pour réaliser ces tests, les équipes des AMT disposent d’un matériel autonome, qu’ils transportent de site en site (voir photos ci-dessous).

Des épreuves sont également réalisées sur le circuit primaire principal tous les 10 ans, lors des visites décennales. C’est également lors de ces visites que sont contrôlées les parois et soudures internes de la cuve du réacteur ainsi que l’étanchéité de l’enceinte de confinement du réacteur. Les dernières épreuves hydrauliques du circuit primaire ont été réalisées lors des 3èmes visites décennales, en 2017 pour l’unité n°1 et 2018 pour l’unité n°2.

La réussite de ces épreuves est validée par l’Autorité de sûreté nucléaire qui autorise le redémarrage de l’unité de production pour 10 années supplémentaires.

(*) Le circuit secondaire principal est un circuit fermé. Il permet d’une part d’évacuer la vapeur produite dans les générateurs de vapeur pour la transporter jusqu’à la turbine (circuit gris clair ci-dessous), et d’autre part, d’extraire la vapeur condensée pour la réchauffer et l’acheminer jusqu’au générateur de vapeur (circuit bleu).

 

Il a fallu pas moins de 5 camions pour acheminer sur le site le matériel autonome de l’AMT Centre qui était chargée des épreuves hydrauliques des générateurs de vapeur et des circuits annexes situés dans le bâtiment réacteur : les containers qui hébergent le poste de commande, la citerne d’eau qui permet le remplissage des générateurs de vapeur pour l’épreuve, les pompes et les vannes qui servent au chauffage et la montée en pression du circuit.

Poste de commande

Matériel hydraulique nécessaire au déroulement des épreuves