Retour à l'accueil de la centrale

Depuis début avril, Stéphane est consolidateur gestion et doit au quotidien harmoniser et maîtriser les divers budgets des services et de la centrale nucléaire.

Rencontre avec cet homme qui aime jouer « collectif ».

Stéphane, peux-tu nous expliquer dans les grandes lignes, ton parcours professionnel ?

Plus jeune, je ne me prédestinais pas à la comptabilité, et encore moins faire toute une carrière dans les chiffres, n’aimant pas les mathématiques à l’école. Après l’obtention de mon DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations), j’ai exercé pendant plus de huit ans au sein d’un cabinet comptable de la région de Valence. Puis, en 2000, j’ai eu l’opportunité d’intégrer le groupe EDF en tant que technicien comptable à la Direction des Services Tertiaires (DST) de Lyon. Pendant dix-sept ans, j’ai occupé différents postes liés à la fonction de comptable et de gestion : comptable achat fournisseurs, comptable frais de personnel, comptable synthèse, qui m’ont conduit jusqu’au poste de contrôleur de gestion de la branche informatique à la DST.
Après ce parcours riche en expériences et rencontres, j’ai voulu découvrir un autre univers et j’ai postulé sur le poste d’appui au management contrôleur de gestion que proposait la centrale de Saint-Alban. Ainsi, en 2017, j’ai intégré la mission prestataires et gestion et ai pris en charge les achats et le budget du service de maintenance. La mission a été de réaliser tous les achats du service en respectant l’enveloppe budgétaire allouée et de travailler avec le métier sur les données prévisionnelles budgétaires. J’ai assuré l’interface avec la DST lors du transfert de l’activité « approvisionneur » au 2ème semestre 2020 et j’en suis toujours le référent. Toujours en 2020, en plus du service de maintenance, on m’a confié la gestion des achats et du budget pour le service de prévention des risques. Et au 1er avril 2022, à la suite du départ d’Aurélie, j’ai pris le poste de consolidateur gestion, tout en gardant le pilotage du métier de maintenance.

Qu’est-ce un consolidateur gestion et quelles sont tes différentes missions ?

En tant que consolidateur gestion comme son nom l’indique, je consolide les budgets en contrôlant et assurant que les données soient fiables et réalistes au sein des services et de la centrale, et cela de manière homogène. J’ai en charge de les faire remonter à DGP (Délégation Gestion Performance) de la direction du parc nucléaire pour laquelle je suis l’interlocuteur privilégié et le garant de l’information produite pour le réalisé de l’année en cours et le prévisionnel de l’année suivante.
Également, je suis amené à produire des états à remonter au niveau national ou au niveau du site.
Les remontées à réaliser sont comme les saisons, elles rythment mon quotidien car je dois pour le budget N, en effectuer trois par an ; ce sont les « Last Estimate » en lien avec les métiers. A cela viennent se greffer les points de passage à accomplir à partir d’octobre jusqu’à décembre et au nombre de quatre.
Pour le prévisionnel N+1, des bilatérales sont calées avec les métiers pour l’évaluation globale de leur budget, à partir d’avril jusqu’à juin de l’année N. Des temps forts où nous pouvons échanger, challenger les remontées budgétaires et aussi l’occasion de faire quelques rappels sur l’enveloppe budgétaire à respecter et parler culture budgétaire. Ce travail se poursuit avec DGP pour aboutir à fin décembre à l’allocation budgétaire pour l’année suivante.
Au vu des manipulations de données, de chiffres, dans les outils informatiques, où je jongle entre le N et le N+1, il faut posséder une grande maîtrise et rigueur afin de ne pas produire d’erreurs. Depuis ma prise de poste, je suis aidé par Andréa qui est stagiaire actuellement et va en septembre, préparer un diplôme de Master 2 - Contrôle de Gestion et Audit Organisationnel en double compétence système d'information à l'IAE de Lyon en alternance au sein de MPG. Notre collaboration est un plus, elle m’apporte une aide très efficace car elle sait jongler avec excel, les macros, … une vraie « geek » (en photo ci-dessous, aux côtés de Stéphane).
Et plus généralement, je suis en appui de tous les métiers du site pour la parties budget.

Quelle est ta contribution métier pour garantir la performance du site ?

Mon devoir est de faire respecter le budget alloué en N et le prévisionnel en N+1 en faisant concorder les budgets métiers avec le cadrage national défini par DGP. Comme j’aime à le dire « faire rentrer le pied dans la chaussure ».
Mais aussi challenger les services pour avoir la vision plus réaliste possible sur les capacités à faire.
Ma relation avec DGP me permet, de plus, à défendre certaines affaires (budget supplémentaire pour la partie AMOA) pour leur démontrer qu’elles sont incontournables.

Quelles sont les qualités à avoir pour occuper ce poste, à ton avis ?

Comme je suis constamment à l’écoute des métiers, du national, mais aussi des évolutions dans ce domaine, des compétences relationnelles et techniques sont nécessaires, avec une grande dose de polyvalence, de rigueur et de patience car ce métier est très pointilleux. Et une donnée essentielle : un esprit d’équipe car c’est l’union qui fait la force. J’aime travailler en équipe car la mixité des profils et des compétences nous permet d’arriver à des résultats gagnants.

Et après ton job, que fais-tu Stéphane ?

Comme je viens de le dire, je suis un homme aimant le collectif c’est pourquoi j’ai pratiqué le foot et le rugby, mais au vu de mon âge, maintenant je fais de la musculation pour garder la forme.

Merci Stéphane !