Retour à l'accueil de la centrale

Le 11 octobre dernier et pour la troisième année, la centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice a signé une convention de partenariat avec l’association les Jardins de Cocagne, située à Andancette (26) et présidée par Mme Salin. Le site EDF apporte une aide financière à la structure qui œuvre pour l’insertion sociale et professionnelle en développant des exploitations maraichères biologiques et des entretien d’espaces verts.

Les Jardins de Cocagne accueillent une vingtaine de femmes et d’hommes environ, de tout âge, en situation précaire et leur proposent un travail sous forme d’ateliers et de chantiers d’insertion.
A travers la production de légumes biologiques distribués en paniers à des adhérents et à des consommateurs, cette association leur permet de retrouver un emploi temporaire et de construire un projet professionnel et personnel, tout en encourageant le développement de l’agriculture biologique.

La centrale propose aussi, en collaboration avec l’association IFARE (Information Formation Aide au Recrutement et Emploi) aux personnes en réinsertion des visites des installations industrielles, mais également des séances d’information sur les métiers techniques de l’industrie nucléaire favorisant le retour à l’emploi. Ces ateliers sont animés par des représentants de différents services d’EDF. Ce format leur permet ainsi de témoigner de leur expérience, d’apporter un soutien dans la construction de projets professionnels à ceux qui le souhaitent et, éventuellement, de susciter de nouvelles vocations pour les autres.

A travers ces différentes initiatives et les nombreux partenariats, la centrale démontre son engagement en termes de préservation de l’environnement et d’entreprise responsable, solidaire et citoyenne.