Retour à l'accueil de la centrale

Depuis le 10 avril 2021, l’unité de production n°1 est à l’arrêt pour réaliser sa visite partielle programmée.
 
Le 14 août 2021, des pertes de vapeur sont constatées sur les équipements de pilotage des soupapes SEBIM** du pressuriseur nécessitant le remplacement des têtes de détection des soupapes. Le 18 août, lors de cette intervention, la manipulation des têtes de soupape entraine leur ouverture. Cette action a pour conséquence une baisse de pression dans le circuit primaire.
 
Immédiatement, les opérateurs démarrent le système d’injection de sécurité*** afin de maintenir un niveau de pression suffisant dans le circuit primaire. Après échange avec les intervenants sur place, les opérateurs réalisent ensuite la fermeture de deux soupapes d’isolement, permettant de retrouver la pression réglementaire du domaine d’exploitation de l’unité de production.
 
L’ensemble des matériels requis pour la sûreté sont restés disponibles pendant l’événement. Cependant, la sortie de domaine de pression autorisé constitue un non-respect des règles générales d’exploitation de la centrale. Cet événement a été déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), au niveau 1 de l’échelle INES le 20 août 2021.
 
* Le pressuriseur est un réservoir de forme cylindrique dont la fonction est de réguler la pression du circuit primaire en maintenant l’eau du circuit primaire sous une pression de 155 bars.
** Ces soupapes de sûreté du pressuriseur, situées dans le bâtiment réacteur, permettent de protéger le circuit primaire principal en cas de surpression.
*** Ce système assure le refroidissement du réacteur en injectant de l’eau contenant du bore, sous forte pression.