Retour à l'accueil de la centrale

Le mardi 18 octobre, la Centrale de Gravelines a organisé la première Rencontre Emploi et Compétences de la filière nucléaire en région. L'occasion d'un état des lieux à l'aube d'énormes enjeux notamment pour le Dunkerquois et le Calaisis.

De nombreux acteurs régionaux de l'emploi et de la formation étaient réunis pour l'occasion à Sportica, ainsi que les représentants de la Communauté Urbaine de Dunkerque et de la ville de Gravelines, le MEDEF Côte d'Opale, nos partenaires de NUCLEI Hauts de France et de NUCLEOFIL, ainsi que des salariés de la Centrale.

Après une introduction par Hervé Tourmente, Sous-Préfet de Dunkerque, de Alain Merlen, 1er Adjoint au Maire de Gravelines, et d'Emmanuel Villard, Directeur du CNPE, les intervenants ont tour à tour présenté le programme industriel du CNPE et EPR2, les démarches conduites pour l'Université des Métiers du Nucléaire, NUCLEOFIL et surtout les résultats de l'enquête de la GPEC régionale.

Cette enquête réalisée à l'été 2022 par le CNPE, auprès de 66 entreprises des départements du Nord et du Pas-de-Calais, permet d’avoir une vision plus claire du marché de l’emploi et de la formation dans le domaine industriel.

Elle révèle qu’entre 2022 et 2025, les entreprises locales auront besoin de recruter plus de 1600 salariés et 185 alternants, notamment dans les métiers de la logistique, de l’électricité ou encore de la tuyauterie/soudure.

L’attractivité du Groupe EDF est également mise en avant dans cette étude : 87% des entreprises sont intéressées par le projet EPR2, 95% souhaitent mutualiser des actions avec EDF et 71% pourraient éventuellement recruter un de nos alternants sortants.

Autant de sujets qui ont permis de nourrir la réflexion des participants pour les ateliers qui ont suivi. Réunis par groupe de 10, ils ont travaillé sur divers sujets liés au recrutement, à l'attractivité de nos métiers, aux offres de formations régionales, au pilotage en commun de nos enjeux de GPEC et à la communication de notre programme industriel.

De nombreuses propositions proposées par les groupes seront retenues et développées avant une nouvelle rencontre en septembre 2023.