Retour à l'accueil de la centrale

A l’initiative de la CCI Littoral Hauts-de-France, ce vendredi 20 octobre s’est tenue à Gravelines une conférence réunissant plus de 300 entreprises régionales et représentants des branches professionnelles. Le thème : la présentation du projet de construction de 2 unités EPR2 à Gravelines et des dispositifs d’accompagnement des entreprises pour répondre aux besoins de ce gigantesque chantier à venir. Un programme EPR2 national estimé à 51,7 milliards d’investissement, 8 000 salariés en pic pendant le chantier à Gravelines, jusqu’à 20 000 emplois directs, indirects et induits pendant les années de construction, tout ceci venant s’ajouter à l’activité de la centrale nucléaire actuelle et ses 6 unités. Les entreprises doivent s’y préparer. La CCI Littoral Hauts-de-France et ses partenaires régionaux sont pleinement mobilisés pour les accompagner !

La CCI Littoral Hauts-de-France, sous l’égide de son président François Lavallée, en coopération avec EDF et Cap’Industrie dans le cadre du programme NUCLEI Hauts-de-France, avec le soutien de la mairie de Gravelines ont organisé ce 20 octobre une réunion d’information et d’échanges sur le projet de construction de 2 EPR2 sur le territoire de Gravelines

Cette opération à destination des entreprises et des représentants des branches professionnelles de la région a réuni plus de 300 participants, signe de l’intérêt du territoire pour ce futur chantier hors norme.


La construction de ces 2 nouveaux réacteurs entraînera une croissance de l’activité économique dans toute la région. Elle nécessitera donc une forte mobilisation du tissu industriel notamment, bien au-delà du Dunkerquois et des entreprises déjà en activité dans la filière nucléaire.


Les métiers de la construction notamment étant d’ores et déjà en tension du fait des nombreux projets industriels et portuaires en cours d’implantation sur le territoire, la région doit se préparer pour faire face à l’augmentation de la charge de travail et aux besoins de formations ou de reconversions de salariés. 

Pour accompagner cette mobilisation, le Président de la CCI Littoral Hauts-de-France François Lavallée a tenu à rappeler aux entreprises l’existence de programmes, d’organisations et de moyens dédiés à la filière nucléaire, tels que :

  • •    la plateforme CCI Business Hauts-de-France (Communauté Nucléaire en particulier), pour référencer les entreprises régionales et leur communiquer les informations sur les événements business et les opportunités de marchés du secteur tant au niveau régional que national,
    •    NUCLEI Hauts de France, programme de développement économique régional et d’accompagnement des entreprises régionales du secteur nucléaire, 
    •    Le GIPNO Groupement des Industriels prestataires du nucléaire en Nord Ouest pour accompagner les entreprises intervenant sur site, en particulier sur les aspects QHSE et Emploi & Compétences,
    •    ou lUniversité des Métiers du nucléaire, démarche nationale et locale impliquant les acteurs clés des territoires, industriels, monde académique et acteurs de l’emploi pour développer l’attractivité de la filière et faciliter l’accès aux formations et aux métiers du nucléaire.
  •  

Si le projet est validé à l’issue de la concertation publique en 2024 et obtient toutes les autorisations, le chantier pourrait débuter en 2026 pour une mise en service planifiée en 2038/2039. Il mobilisera jusqu’à 8 000 emplois pendant les travaux concomitants des 2 unités, autour de 2032/2033, sur des activités de génie civil, montage électromécanique, électricité, travaux divers.
Au-delà de ces besoins directs et indirects, un tel chantier aura également d’importants impacts induits pour les activités commerciales, touristiques, etc.

 

+ d'infos sur le projet EPR2 Gravelines ICI
 

Diapositive 1 sur 0

1/0