Retour à l'accueil de la centrale

Le 23 juillet 2021, l’unité de production 4 est à l’arrêt pour maintenance programmée. Les opérations d’exploitation prévoient l’ouverture d’un sas situé au niveau 8 mètres de l’enceinte de confinement du bâtiment réacteur. Une mesure compensatoire à cette ouverture est la disponibilité des deux circuits redondants du système de surveillance atmosphérique (ETY) de l’enceinte du bâtiment réacteur.
 
Le 25 juillet, une manipulation d’exploitation entraine la fermeture automatique de deux vannes de ce système. Elles sont immédiatement ré-ouvertes. L’analyse réactive met en doute la configuration attendue du système ETY. Le sas est partiellement refermé et permet le prélignage* du circuit par les équipes, selon la procédure en vigueur. L’ouverture complète du sas est alors à nouveau autorisée.
 
Les analyses à l’issue concluent qu’un prélignage* du système ETY avait été réalisé le 16 juillet dans une configuration erronée. Cet événement n’a pas eu de conséquence réelle sur la sûreté des installations, le système concerné n’étant utilisé qu’en situation accidentelle. Toutefois, mettant en évidence un défaut de prise en compte d’un retour d’expérience sur une opération similaire survenue en 2020, la direction de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré cet événement à l’Autorité de sûreté nucléaire le 28 juillet 2021 au niveau 1 de l’échelle INES graduée de 1 à 7.
 
 
* Le prélignage est une opération qui consiste à mettre en configuration adéquate le matériel concerné en vue de sa remise en exploitation ou en vue d'un essai.