Retour à l'accueil de la centrale

Vendredi 29 juillet 2022, l’unité de production n°3 a passé avec succès son 2ème réexamen de sûreté :  l’épreuve hydraulique du circuit primaire*, en présence de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN). Ce contrôle périodique fait partie de l’un des trois examens règlementaires de la visite décennale, avec le contrôle de la cuve, réalisé en mai dernier, et l’épreuve enceinte à venir fin août.

 

Epreuve hydraulique du circuit primaire principal, quèsaco ?

L’épreuve hydraulique vise à vérifier l’étanchéité et la résistance du circuit primaire principal par sa mise sous pression progressive (206 bars soit 1,2 fois sa pression de calcul). Une inspection visuelle complète de l’ensemble des tuyauteries et soudures ainsi que des écoutes acoustiques sont alors réalisées pour vérifier l’absence de fuite externe et de déformation de tuyauteries. Conformément à la réglementation, le circuit primaire principal doit être contrôlé au maximum tous les 10 ans lors des visites décennales.

 

Retour sur l’épreuve de l’unité de production n°3

Le jeudi 28 juillet 2022, les équipes de la centrale ont d’abord réalisées la montée en pression à 155 bars (qui correspond à la conduite normale en exploitation), ainsi que les premiers contrôles visuels et écoutes acoustiques. Les résultats ont été transmis à l’Autorité de Sûreté Nucléaire, qui a ensuite donné son autorisation pour la montée à 172 bars de pression le jour suivant.

Vendredi 29 juillet, l’ASN est arrivée sur le site afin de réaliser les contrôles avec les équipes EDF. Dès le matin, le circuit primaire principal a pu atteindre le palier de 172 bars de pression. Ce palier à lui aussi été validé et a permis d’autoriser la montée à 206 bars, qui correspond à la pression de renouvellement d’épreuve. Une fois ce dernier palier atteint et stabilisé, plusieurs équipes composées de différents métiers de la centrale et d’inspecteurs de l’ASN, sont entrées dans le bâtiment réacteur afin de réaliser les inspections. L’ensemble du circuit primaire principal et de ses composants a été passé au peigne fin pendant plusieurs heures.

A la suite des inspections, le bilan est très positif et la préparation de l’épreuve hydraulique par les équipes de la centrale a été notée comme exemplaire. L’épreuve hydraulique du circuit primaire a été validée par l’Autorité de Sûreté Nucléaire. Rendez-vous pour le 3ème réexamen de sûreté de la visite décennale de l’unité de production n°3 - l’épreuve enceinte - qui se déroulera fin août.

 

Le saviez-vous ?

L’unité de production n°3 de la centrale de Gravelines a débuté sa 4e visite décennale (VD4) le 19 mars 2022. C’est la deuxième VD4 réalisée sur notre site, après l’unité de production n°1. Cet arrêt de grande ampleur permettra à l’unité n°3 d’atteindre les standards de sûreté internationaux les plus exigeants et constitue un jalon déterminant pour obtenir l’accord de l’Autorité de sûreté pour poursuivre l’exploitation du réacteur au-delà de quarante ans pour 10 années supplémentaires.

 

Retrouvez les précédents articles sur la visite décennale de l'unité de production n°3 :

- Zoom sur la maintenance du groupe turbo-alternateur

- Mise à l'arrêt de l'unité de production n°3 pour sa 4e visite décennale

Diapositive 1 sur 0

1/0