Retour à l'accueil de la centrale

L’EPR de Flamanville n’est plus un chantier mais un site en pré-exploitation qui prépare son démarrage et qui a franchi des étapes majeures depuis janvier 2022 grâce à la mobilisation quotidienne de plus de 3000 femmes et hommes. Retour sur le bilan de ce premier semestre 2022.

Les travaux de finition des installations se poursuivent et l’EPR de Flamanville revêt désormais son aspect définitif : plus de 95% des locaux sont peints, plus de 95% des activités de métallerie sont terminées, près de 81% des enrubannages sont réalisés et 95% des calfeutrements sont achevés. La préparation à l’exploitation se poursuit avec  90% des bâtiments déjà transférés aux équipes en charge de la surveillance complète de la centrale 24h/24 et 7j/7. Les mêmes règles sécuritaires qu’une centrale en exploitation y sont appliquées.

De nombreuses activités ont rythmé ce premier semestre 2022. Les essais sur un premier groupe électrogène principal (diesels) se sont achevés : pendant 8 jours, de nombreux essayeurs ont fait fonctionner le moteur dans le but de vérifier son bon fonctionnement. Une fois que le second et dernier groupe électrogène principal aura été démarré, le programme d’essais sera finalisé et assure ainsi la disponibilité des diesels pour le chargement. D’autre part, les activités de remise à niveau de l’ensemble des soudures du circuit secondaire principal s’accélèrent : la séquence de réparation a démarré sur plus de 86% des soudures et près de 61% des activités de soudage sont terminées. Par ailleurs, la réparation des soudures les plus difficiles d’accès, situées au niveau de l’enceinte du bâtiment réacteur, sur les parties eau et vapeur du circuit secondaire principal a été réalisée avec succès et jugée conforme à la qualité attendue par l’Autorité de sûreté nucléaire.

La qualité est au centre de toutes les activités de l’EPR de Flamanville avec plus de 52 000 contrôles documentaires et terrain réalisés. 50 salariés ont été dédié au contrôle de la qualité sur le site : près de 14 000 matériels sont qualifiés sur l’installation et environ 8 000 matériels sont concernés par ces recontrôles.

Un « espace maquette » à destination des salariés a été installé dans le campus formation du CNPE de Flamanville. Les matériels mis à disposition sont la réplique exacte de ceux présents sur les installations et permettent aux salariés de s'entrainer à une activité, maintenir leurs compétences et surtout pour bien faire l’activité du premier coup quand celle-ci est réalisée sur le terrain.

Côté sécurité, les résultats continuent de progresser grâce à la vigilance constante des salariés sur le terrain. Ces derniers accordent également une grande importance à l’environnement, permettant de maintenir la certification ISO 14001 à la suite d’un audit réalisé en début d’année.

Les équipes de l’EPR de Flamanville restent pleinement mobilisées afin de franchir les étapes successives qui mèneront au chargement du combustible puis à la mise en service de l’EPR de Flamanville en 2023. Les principales activités concerneront l’achèvement de la remise à niveau des soudures du circuit secondaire principal puis les activités de remontage et de requalification de ce circuit. S’en suivront les essais d’ensemble, derniers essais avant le chargement du combustible dans la cuve du réacteur prévu au deuxième trimestre 2023. Il s’agira également de clore les derniers dossiers en cours d’instruction avec l’ASN.