Retour à l'accueil de la centrale

Dans une installation industrielle, les fluides frigorigènes sont utilisés dans les systèmes de production de froid. Ils permettent le refroidissement et la climatisation de différents matériels. Les opérations de maintenance réalisées régulièrement sur ces systèmes permettent de contrôler les fluides frigorigènes et d’en détecter les émissions.
 
En février et mars 2019, lors de contrôles périodiques d’un groupe de production froid situé dans un bâtiment de sauvegarde de l’EPR de Flamanville, une fuite a été détectée à deux reprises sur une vanne. Les émissions ont été stoppées le jour-même de la détection, ne requérant pas une vidange complète du groupe de production froid. En décembre 2020, dans le cadre de sa maintenance, la vidange complète du groupe de production de froid est réalisée. Elle met en évidence l’absence de 25kg de fluide frigorigène.
 
Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation ni la santé des salariés.
L’analyse a posteriori a démontré que cet écart de 25kg est à imputer aux émissions constatées en 2019. Ajouté au cumul de fluide frigorigène émis au cours de l’année 2019, il constitue alors un dépassement de la limite réglementaire établie à 100 kg par an, conduisant la direction de la centrale de Flamanville 3 à déclarer un événement significatif environnement  le 4 août 2021 à l'Autorité de sûreté nucléaire.