Retour à l'accueil de la centrale

Au sein du site EDF de Flamanville, ce ne sont pas des fant√īmes et des citrouilles que nous retrouvons √† halloween ūüéÉ, ce sont des chauves-souris¬†! Parmi les 56 esp√®ces animales recens√©es sur le site, 4 appartiennent √† l‚Äôordre des chiropt√®res. Nous vous emmenons en bordure de falaise pour les d√©couvrir.

La présence d’espaces naturels autour de la centrale nucléaire de Flamanville permet d’abriter de nombreuses espèces animales et végétales. Parmi elles nous retrouvons quatre espèces de chiroptères* : la pipistrelle commune et le murin de Daubenton (ce sont toutes deux des espèces protégées), la pipistrelle de Khul et la pipistrelle de Nathusius.

‚Äč‚Äč‚Äč‚Äč‚ÄčūüĒéLes 4 esp√®ces de chiropt√®res recens√©es sur le site

‚Äč‚Äč‚Äč‚Äč‚Äč‚ÄčCes chauves-souris trouvent leur place sur le site EDF de Flamanville au sein des falaises qui bordent la centrale (pr√©sence de fourr√©s, de crevasses et fissures de parois rocheuses, de bassins artificiels, de feuillages et de cavit√©s dans les arbres). Les b√Ętiments et les ouvrages peuvent √™tre √©galement des sites d‚Äôaccueil pour ces esp√®ces qui souhaitent se nicher au sein de milieux verticaux.

Les chauves-souris sont plus actives entre mars à octobre (période d’activité des insectes dont elles se nourrissent). Dès les premiers froids de l’hiver, elles hibernent dans des milieux souterrains tranquilles offrant une température douce et constante.

Les chauves-souris, des espèces protégées

En France, toutes les espèces de chauves-souris sont protégées par la loi de 1976 sur la protection de la nature (article L.411-1 du Code de l’Environnement). Cette protection a été renforcée par un arrêté ministériel qui protège les 34 espèces présentes sur le territoire français.

ūüí°‚Äč‚Äč‚Äč‚Äč‚Äč‚Äč‚Äč Les chauves-souris peuvent se d√©placer dans l‚Äôobscurit√© la plus totale gr√Ęce √† leur ou√Įe super d√©velopp√©e (par le biais d‚Äôun syst√®me √©cholocalisation). Elles font partie des rares animaux qui peuvent voir avec leurs oreilles. Leur vue est tout √† fait fonctionnelle mais moins performante que leur ou√Įe et leur odorat.

* Mammif√®re adapt√© au vol gr√Ęce √† sa membrane alaire (ordre des Chiropt√®res, ex. la chauve-souris).