Retour à l'accueil de la centrale

Le bore est un élément chimique, acide, qui a la propriété d'absorber les neutrons produits par la réaction nucléaire. Il est mélangé à l'eau du circuit primaire et permet de contrôler la réaction nucléaire. La lithine est un élément chimique, basique, qui permet de rééquilibrer l'acidité de l'eau du circuit primaire, avec l’acidité apportée par le bore dans l'eau.

Le suivi de quantité de lithine et de bore dans le circuit primaire est réalisé par les chimistes de la centrale, à la demande des équipes d’exploitation, dans certaines configurations du réacteur.

Le 14 novembre 2021, le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Flamanville est dans le domaine d’exploitation « arrêt normal sur le circuit de refroidissement du réacteur à l’arrêt » (AN/RRA).  Le suivi des concentrations en lithine et bore est demandé. Les mesures réalisées conduisent à la demande d’une injection de lithine dans l’eau du circuit primaire. Celle-ci est lancée de 11h58 à 12h07.

Le lancement d’une injection de lithine s’accompagne d’une procédure particulière nécessitant la mise en œuvre de dispositions demandées par les spécifications techniques d’exploitation. Or, l’opération a été lancée en omettant la mise en œuvre de l’une de ces dispositions, ce qui constitue un non-respect des spécifications techniques d’exploitation.

Cet événement n’a pas eu de conséquence réelle sur la sûreté des installations, les seuils de lithine et de bore sont toujours restés conformes. Toutefois, en raison du non-respect des spécifications techniques d’exploitation et de sa détection à postériori, la centrale nucléaire de Flamanville a déclaré le 25 novembre 2021 à l’Autorité de sureté nucléaire un événement significatif de sûreté  au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7