Retour à l'accueil de la centrale

Le pilotage d’un réacteur s’inscrit dans un cadre de prescriptions, parmi lesquelles les spécifications techniques d’exploitation (STE), qui regroupent l’ensemble des règles à respecter pour la conduite des installations.

Le 30 janvier 2023, l’unité de production n°4 est en fonctionnement. L’équipe de pilotage de la centrale réalise un essai programmé sur une pompe du système d’injection de sécurité RIS*, prescrit par les STE. Lors de sa ronde de surveillance, un technicien identifie l’absence d’un boulon sur une bride qui contribue à l’étanchéité et au refroidissement de la pompe du circuit en cas d’utilisation prolongée.

Des expertises sont immédiatement menées et démontrent l’absence de fuite sur le circuit. Mais l’absence du boulon ne permet pas de garantir le fonctionnement à long terme de la pompe dans des conditions accidentelles / incidentelles, elle est alors préventivement considérée comme indisponible par le chef d’exploitation. Comme requis par les STE, la pompe est réparée en moins de trois jours.

A posteriori, une analyse approfondie fait apparaître que la dernière intervention réalisée sur la boulonnerie de la pompe du système RIS daterait de mai 2020. Le boulon est donc de manière conservative, considéré comme manquant depuis cette date.

Cette détection tardive n’a pas eu d’impact réel sur la sûreté de l’installation.
Toutefois, en raison du non-respect des spécifications techniques d’exploitation, la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a déclaré cet événement le 7 février 2023 à l’Autorité de sûreté nucléaire comme un événement significatif de sûreté de niveau 1 (anomalie) sur l’échelle INES, qui en compte 7.

*Le système d’injection de sécurité (RIS) est un système de secours conçu pour assurer le refroidissement du réacteur. Il permet d’injecter dans le circuit primaire de l’eau contenant du bore à forte pression, évitant la reprise de la réaction en chaîne. Il existe 3 sous-circuits indépendants et redondants d’injection RIS : RIS haute pression (HP), RIS basse pression (BP) et les accumulateurs RIS. Les sous-circuits RIS haute pression et RIS basse pression sont chacun composés de deux pompes redondantes, qui assurent l’aspiration de l’eau.