Retour à l'accueil de la centrale

Entre mars et juillet 2021, des essais périodiques* sont réalisés sur le système d’instrumentation des processus (SIP)** des unités de production n°3 et n°4 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly.
A l’issue, les résultats de ces essais amènent à réaliser des réglages des relais de la chaîne de protection du réacteur des générateurs de vapeur n°3 des unités de production n°3 et n°4.
 
En juillet 2021, les essais prévus mettent en évidence un défaut de l’appareil de test utilisé lors de ceux-ci. Les analyses démontrent que les relais de tension ont été réglés sur la base de données erronées, rendant indisponibles les chaînes de protection débit vapeur du générateur de vapeur n°3.
 
Cet événement n’a eu aucune conséquence réelle sur la sûreté des installations. Toutefois, en raison du non-respect des spécifications techniques d’exploitation et de sa détection tardive, la direction de la centrale nucléaire de Dampierre a déclaré un événement significatif de niveau 1 sur l’échelle INES (qui en compte 7) à l’Autorité de sûreté nucléaire le 05 août 2021.
 
* Un essai périodique est un test réalisé à une périodicité définie afin de s’assurer du bon fonctionnement des matériels.
**Le système d’instrumentation des processus (SIP) élabore, à partir des grandeurs physiques mesurées par l’instrumentation du réacteur (hors mesures de la puissance nucléaire), les informations utilisées par le système de protection du réacteur.