Retour à l'accueil de la centrale

Il aura fallu seulement 3 mois pour découper le dernier réservoir de 17 mètres de hauteur et 85 tonnes grâce à l’expérience acquise sur les 2 premiers et à l’optimisation des postes de découpes. Un gain de 40 % en termes de délai entre le 1er et le 3e réservoir.

L’ensemble des opérations sur les réservoirs de sodium aura duré moins de 2 ans. Une performance réalisée à l’aide d’une méthode de démantèlement innovante de vérinage permettant de découper les pièces du bas vers le haut dans le parfait respect des règles de sécurité et de sûreté, tout en optimisant notre planning.

Bravo aux équipes du site et à nos partenaires 👏.

C’est une étape majeure franchie dans la déconstruction des anciens circuits d’exploitation du réacteur.