Retour à l'accueil de la centrale

Le test d’étanchéité, « épreuve hydraulique », du circuit primaire principal de l’unité de production n°1 de Civaux a été réalisé avec succès à une pression de 206 bars, ce jeudi 17 novembre après-midi, en présence d’inspecteurs de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Cette opération, initialement engagée le mardi 2 novembre 2022, avait été interrompue à 190 bars à la suite de la défaillance matérielle d’un dispositif temporaire installé spécifiquement pour ce test décennal. Celle-ci avait entraîné la dépressurisation du circuit et un écoulement d’eau dans un local situé à l’intérieur du bâtiment réacteur.

Une gaine de plusieurs mètres de long, associée à un système permettant des mesures de flux neutronique dans le réacteur, avait également été poussée dans le local par la forte pression du circuit et empêchait, de par sa radioactivité importante, l’accès à la vanne de fermeture d’eau située à proximité.

Le 9 novembre, un robot téléopéré a été utilisé afin de procéder au retrait et au transfert de la gaine dans un espace doté des protections biologiques adaptées.

Cet événement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, la cuve du réacteur ne contenant aucun élément de combustible ; ni sur l’environnement, la collecte de l’eau faiblement radioactive ayant été effectuée dans les dispositifs prévus à cet effet.

Aucun intervenant n’a été contaminé.

La réussite de l’épreuve hydraulique du circuit primaire de l’unité n°1 ouvre la voie à la poursuite des activités de maintenance programmées dans le cadre de sa visite décennale, avec notamment la réalisation dans les prochaines semaines de l’épreuve d’étanchéité de l’enceinte du réacteur*, dernier test réglementaire avant d’engager les opérations de redémarrage.

Elle valide également la qualité et le bon niveau de sûreté des réparations et soudures réalisées sur les circuits auxiliaires du circuit primaire principal, sur lesquels des indications de corrosion sous contrainte avaient été détectées.

 

*Pour chaque visite décennale, trois épreuves réglementaires sont réalisées :

  • Le contrôle de la cuve à l’aide d’un matériel appelé “machine d’inspection en service”. Ce robot de 12 mètres et 12 tonnes, commandé à distance à l’aide de câbles de fibre optique, a pour objectif de scruter chaque millimètre carré de la cuve du réacteur. Cette épreuve a été réalisée avec succès sur l’unité de production n°1 en septembre 2021.
  • L’épreuve hydraulique du circuit primaire, permettant de vérifier son étanchéité (réalisée avec succès le 17 novembre)
  • L’épreuve enceinte du bâtiment réacteur, dont l’objectif est de tester l’étanchéité de l’enceinte de confinement du réacteur afin d’en contrôler son comportement face à une situation accidentelle. Cette 3e et dernière épreuve réglementaire sur l’unité 1 est prévue dans les prochaines semaines.