Retour à l'accueil de la centrale

Le pilotage d’un réacteur s’inscrit dans un cadre de prescriptions, parmi lesquelles les spécifications techniques d’exploitation (STE), qui recueillent l’ensemble des règles à respecter pour la conduite des installations.
Le 6 septembre 2021, les équipes d’exploitation de la centrale de Civaux consignent* un tableau électrique, dans le cadre d’une modification de l’installation programmée sur l’unité de production n°1, alors en arrêt pour maintenance.
La pose de cette consignation rend partiellement indisponible l’automatisme de fermeture du système de traitement et de refroidissement de la piscine d’entreposage du combustible en cas d’atteinte d’un niveau bas.
Des opérations de manutention combustible sont par ailleurs en cours dans le bâtiment combustible et se poursuivent jusqu’au lendemain.
La conduite à tenir décrite dans les STE en cas d’indisponibilité du départ électrique consigné demande d’arrêter les manutentions combustibles sous une heure.
Le 7 septembre 2021, les équipes s’aperçoivent du non-respect de cette spécification technique d’exploitation durant la période de finalisation des opérations de déchargement du combustible.
Cet événement n’a pas eu d’impact réel sur la sûreté de l’installation : aucune baisse anormale du niveau de la piscine d’entreposage du combustible n’ayant eu lieu.
 
En raison de sa détection dite tardive, la centrale nucléaire de Civaux a déclaré ce non-respect des spécifications techniques d’exploitation le 9 septembre 2021  à l’Autorité de sûreté nucléaire comme un événement significatif de sûreté de niveau 1 (anomalie) sur l’échelle INES, qui en compte 7.
 
*La consignation est une procédure de mise en sécurité d’une installation. Elle vise à neutraliser les sources d’énergie pendant une opération de maintenance ou de réparation d’un matériel. Les réparations s’effectuent alors en toute sécurité.